LES PENSEES DE MAITRESSE BLANCA

par EROTICA51



Vincent baissa les yeux, en souriant. Sa conversation téléphonique avec Maîtresse Blanca l'avait tout émoustillé. Malgré son appréhension, elle avait su le rassurer. Il était prêt à la servir, à faire tout ce qu'elle lui demanderait, tout ce qu'elle exigerait de lui.

Maîtresse Blanca venait de raccrocher, d'un air songeur. Ce garçon lui plaisait vraiment. Il était temps de songer aux divertissements qu'elle comptait prendre avec lui.

Elle se rappelait avec un plaisir troublant la façon qu'il rougissait sous son regard perçant. Elle avait envie de découvrir jusqu’où il pouvait se montrer obéissant.

Puisqu'il en avait manifesté l'envie, elle irait lui acheter un collier de chien et une laisse pas trop longue, de façon à le ramener auprès d'elle dès qu'elle en aurait envie. Elle aimait ce regard qu'il posait sur elle avec adoration. Mais le jeu devait en valoir la chandelle...Il devrait faire ses preuves avant.

Pour commencer, à leur prochaine rencontre, il devrait arriver vers elle, les mains dans son jean, en caressant son sexe...Oserait-il? Maîtresse Blanca sourit...Elle connaissait d'avance la réponse.

Ensuite elle l'entraînerait dans un magasin de sous vêtements masculins. Puis lui ferait choisir trois tenues : un slip, un boxer et un string...

A cette pensée Maîtresse Blanca sentit un délicieux frisson d'excitation la traverser en imaginant sa main enrober son joli cul, puis glisser un doigt impatient sous la ficelle, tirant doucement dessus, en la remontant, excitant son anus à petits coups. Il banderait, c'était certain. Ce serait l'occasion de le punir en rentrant à la maison et en lui mettant ce collier de chien, l'obligeant à se mettre à quatre pattes en silence. De la pointe de ses talons aiguilles, elle glisserait son pied entre ses cuisses, prenant bien soin d'appuyer sur ses bourses gonflées d'excitation.

Quand à son sexe elle le voyait déjà tressauter d'impatience et d'excitation. Elle devinait confusément ce dont il avait envie.

Pas question toutefois, qu'il prenne des initiatives sans sa permission. Il s'était proposé d'être son esclave, il le serait au delà de toute espérance.

Pour commencer son dressage, elle allait l'obliger à se mettre nu entièrement et à mettre autour de sa taille, un petit tablier de soubrette. Elle en profiterait pour tout faire pour le mettre en érection ! Le spectacle serait délectable en le voyant rosir d'embarras pendant qu'il préparait sa tasse de café sur la table du salon.

Ce garçon avait ce qu'il faut, là ou il fallait. Il avait aussi du courage pour s'offrir ainsi sans savoir ce qu'elle comptait lui faire. Il ne lui manquait qu'un bon dressage avant pour qu'il vienne lui manger dans la main où n'embrasse ses pieds avec servilité...

Elle l'emmènerait choisir lui-même sa ceinture de chasteté, pensa-t-elle d'un petit sourire pervers. Puisqu'il lui avait avoué ne plus se raser, dorénavant, c'est Elle seule, qui le raserait quant il viendrait...Ces pensées commençaient à l'exciter. Dommage qu'elle ne l'ait pas aujourd'hui même sous la main tant elle se sentait excitée.

Maîtresse Blanca décida de se caresser, imaginant les longs doigts de Vincent avec un plaisir délectable, glissant deux doigts aux ongles effilés au fond de sa chatte humide de désir...Il la faisait mouiller rien qu'avec sa voix...C'était un pur hasard de l'avoir une nouvelle fois sous la main. Il était loin d'imaginer jusqu’où il était capable d'aller avec Elle.

Il y avait au fond d'elle un mélange de douceur et de perversité qui allait rentre ces petits jeux encore plus coquins, entre eux, d'une jouissance incontrôlable.

Maîtresse Blanca laissa échapper un râle de plaisir, prenant un plaisir incommensurable...Ce garçon était ce qui lui fallait pour apporter un peu de piquant à sa vie devenue soudain trop sage.

OOOOOOOOOOOOOOOOO



Votre avis sur cette Histoire érotique?

J'ai peu aimé -  J'ai vraiment aimé -  J'ai adoré


RETOUR sur HISTOIRES EROTIQUES D'Erotica51


www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés