LE MONDE DES PLAISIRS

par Erotica51



Leurs mains se caressaient avec douceur comme pour s’imprégner l’un de l’autre. Il s’était légèrement redressé du canapé dans lequel, ils s’étaient blottis. Depuis plusieurs mois, ils étaient devenus complices d’une relation qu’ils avaient voulue chaste et tendre, chargée pourtant d’un irrésistible désir.

Il s’était relevé, l’avait enjambée, posant ses genoux de chaque coté du coté, plongeant son regard au fond d’elle. Un long frisson l’avait parcourue en voyant se rapprocher cet homme. Elle lui souriait plus souvent depuis quelques temps, signe qu’il avait réussi à être plus proche d’elle malgré les barrières qu’elle avait tenté en vain, de dresser.

Ils n’étaient pas encore amants. Ils prenaient le temps de se découvrir, lentement, exacerbant aussi un désir, qui les réveillait parfois la nuit, les laissant pantelants de désir. Il aimait l’embrasser, au début, sur le nez, puis le front, avant de sentir sous sa bouche ses lèvres qui fondaient doucement, conquises…

Qui des deux résisterait le plus longtemps ? Chacun l’ignorait. C’était devenu un jeu sensuel, ou leurs paumes se frôlaient, leurs doigts s’emmêlaient, leurs lèvres glissaient l’une vers l’autre. C’est délicieux et troublant cette chasteté qu’ils s’imposaient. Il attendait simplement qu’elle soit prête…Il ne voulait pas la brusquer, encore moins risquer de la perdre.

Il lui avait fallu longtemps pour qu’elle retrouve des couleurs, pour qu’elle accepte sa présence, pour qu’il franchisse enfin la porte de son cœur…Aujourd’hui, elle acceptait qu’ils fassent des projets, que leur avenir soit partagé. Face à cette femme qu’il aimait par-dessus tout, il se sentait redevenir l’homme le plus heureux du monde.

Les genoux ankylosés, il s’était rassis à coté d’elle. Sans rien dire, elle l’avait enjambé, à son tour, s’asseyant entre ses cuisses, dans une position troublante. Puis elle avait pris son visage tendrement dans ses mains, le frôlant de baisers aussi légers que des ailes de papillons. Avidement, sa bouche affamée cherchait ses lèvres. Elle s’esquivait, revenait de plus belle, le plongeant dans un véritable tourbillon sensuel…

Sa langue taquine, un rien perverse, se faisait soudain diablesse. Ses lèvres étaient une véritable source à laquelle il devait boire, coute que coute. Il redressa la tête, se rapprochant terriblement d’elle, ses mains enrobant ses reins, n’osant encore lui caresser les fesses, bien déterminé à mêler sa langue à la sienne, dans une sarabande vertigineuse. Elle recula, les yeux brillants de malice, les joues rosies de ce plaisir qu’elle prenait en savourant sa bouche et lui dit, d’un ton légèrement ironique :

- Résiste donc, homme facile!

Il avait hoqueté de surprise, presque choqué malgré lui, s’arrachant de cette bouche qui le butinait, en continuant à le taquiner, il s’était exclamé :

- Mais je ne suis pas un homme facile !

C’est alors qu’elle avait joyeusement éclaté de rire… Un rire léger, mutin, espiègle, qui lui donnait déjà une idée du bonheur qu’il connaitrait un jour, auprès d’Elle. Il aimait suffisamment cette femme pour ne pas laisser son désir l’emporter…Un monde nouveau les attendait. Il l’observa, attentif.

Elle regardait, silencieuse, vers la fenêtre, d’un air pensif…Lui avouerait-elle, un jour, qu’elle se caressait, souvent la nuit, en songeant à lui. Qu’elle avait du mal à calmer ce brasier qu’il allumait si souvent au fond d’elle, à chacune de ses visites ? Non, elle ne dirait rien et garderait, enfoui au fond d’elle, ce doux secret…

Elle tourna à nouveau la tête et lui rendit tendrement son sourire, percevant son inquiétude. Et si elle changeait d’avis ? Qu’elle ne veuille plus de lui ? Un jour, plus proche qu’il ne pouvait l’imaginer, elle se donnerait fougueusement à lui et ce jour la, c’est dans un autre monde qu’ils basculeraient…Le Monde des Plaisirs….

6/4/08



Votre avis sur cette Histoire érotique?

J'ai peu aimé -  J'ai vraiment aimé -  J'ai adoré


RETOUR sur HISTOIRES EROTIQUES D'Erotica51


www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés