LE COMBLE D'UN GOUJAT

par Erotica51


Le Net offre cette particularité que l'on tombe très vite amoureuse...La raison en est simple : Les mots sont amplifiés et magnifiés...

Novice à l'époque sur cette nouvelle façon de draguer, j'avais répondu sur un forum à un garçon, Intelligent, (du moins m'avait-il semblé!) l'esprit vif, très vite, il avait retenu mon attention. Une correspondance très vite s'était installée entre nous. Pourtant, j'aurai du me méfier...

Son comportement en public, sur ce forum de discussion n'avait rien à voir avec ce qu'il m'écrivait en privé. Bizarrement, sur ce forum, il m'ignorait. Alors que dans ma bal, il m'écrivait de longues missives.

Un beau jour, ma bal demeura vide de sa présence ! Diable, que se passait-il ? Huit jours passèrent...Quinze ! Je n'en dormais plus la nuit...Même sur le site de discussion ou nous allions, il avait disparu ! Cette fois, je connus l'horreur des nuits blanches, n'arrivant plus à réfléchir, me demandant ce qui avait pu lui arriver.

J'ignorais encore qu'il s'agissait d'une technique pour attendrir le coeur des belles et les inciter à leur céder plus vite...Hé oui, ces messieurs utilisent aussi leurs recettes de drague, comme nous, les femmes, échangeons nos recettes de cuisine.

Enfin, il réapparut, sans même donner une explication, me fixant un premier rendez-vous. N'étant pas dans la région ce jour la, je refusais. Mal m'en prit. Il disparut à nouveau quinze nouveaux jours ! Encore une technique pour culpabiliser la belle et la faire fondre, comme du beurre sur des charbons ardents. Ce que bien sur, j'ignorais...

Comme un diable il revient dans ma bal, me fixant un nouveau rendez-vous sur Paris, cette fois. J'acceptais, folle de passion, sans plus écouter ma raison qui me recommandait pourtant de réfléchir, une nouvelle fois ! Mais ne dit-on pas qu'il n'y a pas plus aveugle qu'une femme amoureuse ?

Il me demanda de m'occuper de la réservation à l'hôtel. J'aurai du déjà comprendre que quelque chose n'était pas clair. Mais j'étais aussi excitée qu'une puce à l'idée de le rejoindre à Paris. C'était ma première rencontre à l'hôtel avec un homme...Nous devions nous retrouver vers 17 H. Il m'adressa un s.m.s me disant qu'il était retardé...je pris une douche pour patienter et me calmer...Nouveau message vers 20 h me disant qu'il aurait du retard sans autre explication...Vers 23 h, il m'appela cette fois me disant qu'il ne tarderait plus...A 23H 45, il arriva, enfin...

Nous avions convenu que j'aurai les yeux bandés. Allez donc ouvrir une porte fermée à clé,les yeux bandés ! Pfff Un vrai combat ! Enfin, je réussi à ouvrir cette maudite porte dont la serrure avait été montée dans le mauvais sens ! Sûrement que l'ouvrier était gaucher ...Il entra dans la pièce silencieusement. Impatiente, fébrile, je tremblais de tous mes membres.

Fallait-il être stupide pour avoir accepté ce jeu inconscient...Il aurait pu me trucider sans un cri. Le jeu finalement ne dura pas longtemps. Même la fellation fut faite avec un préservatif ! Et dire que l'on dit que certains sont inconscients ! Je ne vous recommande d'essayer. Mâchouiller du caoutchouc n'a vraiment rien d'excitant. En fait, cela me donnait même envie de vomir...tant le goût était écoeurant.

Hélas, je n'étais pas tombée sur un superbe amant qui devait me laisser un souvenir impérissable ! En quelques minutes, ce fut fini. Il s'alluma une cigarette, alors que j'étais allongée à coté de lui, n'osant retirer mon foulard, de crainte de voir à quoi il ressemblait. Ma déception était suffisamment grande comme cela. Il me proposa de voir à quoi il ressemblait. Poliment, je refusais. J'avais eu assez d'émotions pour la journée. Trois quarts d'heure plus tard, il repartait, me laissant le prix de l'hôtel à payer. Sa goujaterie aurait pu s'arrêter là mais non, je n'étais pas au bout de mes surprises...

Le lendemain, je pris mon train et rentrais dans ma région. Une fois arrivée sur le site de discussion, ce que j'y vis me fit bondir ! Il avait sciemment déposé une annonce pour rencontrer une nouvelle fille ! Le salopard ! Cette fois ci, j'eus la présence de réagir...en racontant sa goujaterie et en lui accordant la note sexuelle de 4 sur 10 généreusement. Il va de suite que la leçon porta ses fruits, les filles l'évitant dorénavant, sur tous les sites ! Le sieur disparut à jamais de l'univers informatique .....honteux et confus, jurant comme le renard, qu’on ne l’y reprendrait plus.

Moralité : Il ne faut jamais sous-estimer une adversaire féminine !

OOOOOOOOOOOOOOOOO



Votre avis sur cette Histoire érotique?

J'ai peu aimé -  J'ai vraiment aimé -  J'ai adoré


RETOUR sur HISTOIRES EROTIQUES D'Erotica51


www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés