UN DESIR EBLOUISSANT

par Erotica51


Rien de tel que de se faire couler un bon bain, dans lequel je me détends, fermant les yeux, laissant les bougies danser, au son d'une musique relaxante. Tout est pour moi dans cet instant l'éclosion d'une doux moment de relaxation. Je ne pense plus à rien, faisant le vide, en respirant profondément, pour me détendre de cette dernière journée de travail intense.

Puis, un bon quart d'heure plus tard, je me savonne avec un gel douche parfumé agréablement, jouant avec les pointes de mes seins, en les malaxant longuement de mes mains. Du bout des doigts, je les pointe, les triture, augmentant des sensations délicieuses au fond de mon vagin.

Je vide l'eau qui a rafraîchie puis en fais couler à nouveau, plus chaude. Ma peau devient rose sous la chaleur. Je prends la paume de douche, règle le jet, plus fort puis m'en caresse le bas ventre, alternant entre mon ventre, sexe et cuisses, doucement.

Peu à peu, je me sens envahie d'une douce torpeur. Je joins un peu de gel douche, sur mes mains, puis me caresse entre les cuisses; caressant mes lèvres du bout de l'ongle. Sous l'effet du désir, celles ci se gonflent, se gorgent d'excitation.

J'écarte doucement mes cuisses, la main droite furetant, m'apportant ce plaisir qui me manque pour trouver le sommeil. Peu à peu, je sens ma chatte excitée qui lubrifie. Mes doigts se glissent entre les lèvres, glissant de haut en bas, énervant mon clitoris qui appelle mes caresses. Mais je n'en fais rien ; Mon doigt parfois se glisse au cœur de mon sexe, sentant les parois se contracter dessus au gré de mon désir.

Plus je mouille et plus j'ai envie de me caresser, de stimuler mon désir aussi. Parfois, je cesse soudain de respirer sentant le plaisir brusquement prêt à me foudroyer…j'arrête alors de me caresser, recommençant à me calmer puis repars à nouveau en ouvrant mes cuisses avec gourmandise.

Je sens mon doigt qui glisse, s'active, m'électrise. Mon ongle caresse suavement mon clitoris, en fait le tour doucement, l'évite, le cajole puis repars dans mon antre, ou mes muscles vaginaux se contractent à nouveau cherchant à l'aspirer, voracement…

Au bout de 10 minutes, je suis prête. Je me sais de la paume de douche puis réglant le jet, sur mon sexe, m'amuse en m'en caresser l'intérieur des cuisses, brièvement, fouettant en même temps mon clitoris…J'ai de plus en plus envie. Je cale mon dos contre le bord de la baignoire, entre mes lèvres que je maintiens ouvertes, faisant jaillir mon clitoris et le caresse en tourbillonnant, laissant les gouttes d'eau le faire frémir, à chaque mouvement du poignet.

J'ai trop envie ; mon ventre se contracte, mes fesses, aussi…Je suis tendue comme un arc, et mon plaisir est prêt à jaillir ; je me mords les lèvres, me concentre, en fermant les yeux cette fois ci sur la vision de l'intérieur mes lèvres chair rose nacrée qui se contractent, de plus en plus, nerveusement. Des frissons m'agitent ; c'est trop bon ; la pression devient trop forte, le plaisir monte irrésistiblement sans que rien ne l'arrête.

Mon souffle se fait plus court, plus spasmodique ; je suis aussi tendue qu'un arc…je pense à vous et m'imagine que vous me regardez, observant la montant de mon plaisir ; c'est est trop ; je craque ! un gémissement sourd jaillit de ma gorge, mes yeux se ferment, éblouis crispés par la violence du désir qui brusquement jaillit, me fait me cabrer, puis, peu à peu, je reviens sur terre, le cœur battant à toute vitesse…Hummm comme c'est bon de vous imaginer me regarder en cet instant ou le Plaisir jaillit, dans un éblouissement….

OOOOOOOOOOOOOOOOO



Votre avis sur cette Histoire érotique?

J'ai peu aimé -  J'ai vraiment aimé -  J'ai adoré


RETOUR sur HISTOIRES EROTIQUES D'Erotica51


www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés