LA DOUCHE D'UN ANGE

par Erotica51



As-tu déjà assisté à la douche d'un ange ? Non, je ne le crois pas. Je rentre de voyage ; l'appartement est grand, immense, agréable. Il y a un long couloir, avec d'innombrables portes, mystérieusement, refermées. Tout au bout, à gauche, une porte s'ouvre, dévoilant la salle de bain. Elle est décorée d'un papier vinyl rose, représentant de jolies naïades dénudées, déversant de l'eau, sur des fleurs aux pétales délicates.

Il me faut me déshabiller. Je me sens, un peu embarrassée, de me dévoiler à Toi que je connais si peu mais me décide à retirer ma chemise, blanche, au voile transparent puis mon pantalon léger. Je pose ensuite la fine chaîne qui ceint ma taille, sur le rebord de la chaise. Du bout des doigts, je me penche, enlevant, une à une, mes chaussures à talons, assorties, à mes vêtements. Un bref regard dans la glace, jaugeant ma silhouette... Ce spectacle te plairait-il ? Je le crois.

J'enlève la pince qui maintient mes longs cheveux, les libérant comme des vagues douces, s'écroulant lentement, sur mes épaules. Je t'imagine en train de m'observer silencieux. Il ne me reste que peu de choses sur moi. Je passe mes mains, dans mon dos et dégrafe ce soutien gorge, qui emprisonne depuis trop longtemps ma poitrine. Un léger soupir d'aise m'échappe... Liberté, Liberté, Liberté retrouvée !

Mes seins, libres, soudain, de toute entrave, se redressent, orgueilleusement, leurs pointes dressées tendues vers toi, arrogantes. Je laisse mes mains glisser, sur mes hanches, plonger mes doigts, sous le mince tissu qui cache mon intimité, et commence à faire glisser ce tissu de dentelle légère, qu'on nomme un string, le long de mes cuisses, le faisant descendre, lentement, le long de mes jambes, puis mourir au sol, dans un léger soupir, à mes pieds. Tu m'imagines, impatient etexcité, à la fois, me découvrant, entièrement nue, si impudique, devanttoi...Apprécies-tu cet effeuillage ?

Lentement, d'un sourire malicieux, je me vois obligée, de te repousser fermement, hors de ma salle de bain, refermant doucement ma porte, te privant d'un autre plaisir : observer un ange prendre son bain ! Ne m'en veux pas ! Que veux-tu ! Les anges sont parfois pudiques, en dépit de leur impudeur, à se dévoiler en public !

Veux-tu connaître la suite ? Que d'impatience; Je sens gronder, un léger sursaut de révolte , en toi; Il va pourtant falloir patienter encore un peu pour découvrir les étranges facettes, de cet ange, qui t'attire, malgré toi . Que dirais-tu d'assister à mon bain, encoure plus savoureux, la prochaine fois ?

OOOOOOOOOOOOOOOOO



Votre avis sur cette Histoire érotique?

J'ai peu aimé -  J'ai vraiment aimé -  J'ai adoré


RETOUR sur HISTOIRES EROTIQUES D'Erotica51


www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés