L'AS DE COEUR

par Erotica51


BRICE observait, attentif, ses amis, attablés qui attendaient qu'il joue, à son tour. Celui-ci avait toujours été un joueur, hors pair, prenant un malin plaisir à tenir, en haleine, ses amis.

L'enjeu devenait important, se dit-il, en lorgnant l'épaisse liasse de billets mise sur le tapis vert. Daniel fumait nerveusement. Jacques tirait sur son cigare, à petites bouffées brèves, signe évident de sa nervosité! Nicolas, quand à lui, tortillait sa moustache, en se mordillait les lèvres.


- Quinte flush!!! jeta BRICE, se retenant de rire, devant leurs mines déconfites.
- Hooooooo! dirent-ils en coeur, le veinard!

BRICE leur lança un clin d'oeil, en ramassant l'argent, posé sur la table. Quelle superbe partie de cartes, ils venaient de disputer! Aucun de ses amis n'arrivaient à le battre. Il finit sa coupe de champagne et se levant, lança à la cantonade :


- A la prochaine, les amis!!!!
- Ouais!!! grrrrr!

Une fois, Brice repartit, ils se regardèrent, indécis. Ces jeux de cartes commençaient à leur coûter trop chers! Il fallait trouver quelque chose sinon celui-ci allait les plumer jusqu'au dernier cent!


- Je crois que mon idée va vous plaire, émit DANIEL, baissant la voix malgré lui.
- Ah oui? allez, vite, raconte!!! s'empressèrent-ils de dire, se regroupant autour de lui
- Voila ce que nous allons faire la prochaine fois....Bzzzzzzzz

Sa proposition fut accueillie, avec des éclats de rire et sourires féroces. Il n'est jamais bon de dévoiler ses penchants secrets, à ses amis. Une fois mis d'accord, ceux-ci trinquèrent, une dernière fois, avant de se séparer, en riant. Cette fois-ci, ils étaient surs de l'avoir leur revanche.

La semaine passa. BRICE arriva le dernier. En entrant dans le salon, il eut un regard étonné. Qui était cette superbe blonde qui les accompagnait??? Quel était le veinard qui l'accompagnait? Attiré par son charme, il ne put s'empêcher de lui baiser le bout des doigts, cachant difficilement son admiration. Quel joli petit lot! Hummmm on ne devait pas s'ennuyer avec! Il fallait qu'il sache avec lequel, la gracieuse Mylène sortait! Comment trouver un prétexte pour l'approcher de plus près? Les copains semblaient l'entourer d'attentions.


- Quel est l'heureux fiancé que je dois féliciter, demanda-t-il, à la cantonade
- Personne! mais Mylène s'ennuyait, depuis son divorce, aussi l'avons nous invitée! Tu nous en veux pas, j'espère?
- Hoooo que non!!! bien au contraire...son esprit commençait déjà à préparer un piège pour la faire tomber dans ses filets.

Ils s'installèrent, à la table, demandant à Mylène de rapporter des verres. Bien entendu, Brice fila derrière elle, dans la cuisine, la détaillant d'un de ces regards qui avait bouleversé, tant de femmes! Humm la jolie caille avait souri, discrètement! Il ne lui était donc pas indifférent?! hé! hé! Elle passa devant lui, ondulant des hanches, lui décochant un sourire éblouissant! Humm la mâtine! Il connaissait suffisamment les femmes pour savoir qu'avec celle-ci, il avait toutes ses chances!! Il revint avec la bouteille de champagne, tout joyeux, puis la déboucha et servit tout le monde, en lançant des blagues, à ses amis.

Chacun prit place à la table, préparant le tapis et les cartes. Le jeu devint serré; chacun jouait vite, presque sans réfléchir, guettant du coin de l'œil, son voisin. Mylène, se levait, de temps à autre, puis venait remplir leurs verres, discrètement. Brice l'observait comme un chat guettant une souris. Vivement qu'elle vienne près de lui! Elle se pencha pour le servir, à nouveau, et un long frisson le traversa en sentant ses seins généreux s'écraser contre son épaule! Hummmm! il se mit à bander, immédiatement. Des pensées commencèrent à danser dans son esprit; il imaginait ses mains, lui soupesant les bourses avec avidité...Quelle femme appétissante! Passer une nuit entière avec elle devait être fabuleux!

Tout en jouant, avec prudence, il lorgnait la bretelle de sa robe qui commençait à glisser de son épaule en dévoilant l'arrondi de sa poitrine. Il déglutit, avec difficulté, commençant à éprouver des difficultés pour se concentrer sur son jeu. Trop occupé à mâter les trésors cachés de Mylène, il ne prêta pas attention aux regards complices échangés, entre ses amis. Ceux-ci riaient sous cape. Brice se mit, à perdre mais trop obnubilé par la belle Mylène, parut s'en moquer. C'était bien la première fois!

Celle-ci se fit une tasse de café puis alla s'asseoir, en face de Brice, croisant et décroisant ses longues jambes, sans arrêt. BRICE en bavait presque de convoitise par le spectacle alléchant qu'il découvrait. A force de bouger, sa robe remontait, découvrant de belles cuisses gainées de bas noirs. L'esprit en ébullition, il n'arrivait plus à se concentrer sur son jeu. Cette femme le troublait et le savait. Souvent, leurs regards se croisaient dans un long échange muet, au détriment des autres, trop plongés dans leur jeu. Elle esquissa un sourire discret quand il lui adressa un clin d'oeil. Hummmm ainsi il lui plaisait! Voila qui était réjouissant! Son coeur se mit à tambouriner, en la voyant glisser ses mains, discrètement, sous sa robe et dégrafer son bas, puis le remonter, le tirant, mine de rien et le réajuster! Il faillit s'étrangler en avalant son verre, la gorge, soudain, asséchée! La coquine savait y faire pour le troubler!!!

Il demanda une pause, afin d'aller aux toilettes. Il devait au plus vite se soulager, faute de quoi il allait perdre, toute la partie, ce soir!

Quand il arriva aux toilettes, il poussa un soupir, venant d'avoir une idée diabolique. Il entrouvrit la porte et appela:

- Mylène, pourrais-tu m'apporter du papier toilettes, s'il te plait?

Les garçons faillirent éclater de rire! Sacré Brice! Tout était bon pour tenter d'approcher leur amie! Il ne perdait rien à attendre!

Quand Mylère arriva, le rouleau de papier à la main, elle faillit éclater de rire. Il l'attendait la porte ouverte, le pantalon en bas des fesses, le sexe déjà raide! Ils échangèrent un long sourire complice puis elle s'agenouilla, devant lui, soupesant ses bourses bien pleines, d'une main experte. Hummm!

Brice lui appuya sur la tête, l'invitant à s'agenouiller devant lui. Il possédait une belle queue, avec un gland volumineux, déjà congestionné. Elle ne se fit pas prier, le léchant à petits coups de langue, nerveuse, tourbillonnant au dessus du gland, le faisant tressauter d'excitation. Il sentait monter son désir. La situation était trop comique! les amis à coté en train de discuter et lui, se faisant tailler une pipe, sous leur nez! Elle le prit en bouche, goulûment et il imprima des va et viens nerveux au fond de sa gorge, butant au fond, nerveusement.

Elle lui massait les fesses avec délectation puis entreprit de lui caresser, d'une main, les bourses tout en continuant de le branler et le sucer. Il sentait son sexe tressauter, sur le point d'exploser. Mylène se mit à le pomper, vigoureusement, pendant qu'il tentait de lui caresser un sein, tout en observant les allers et retours de son sexe qu'elle dévorait avec délectation. Elle savait sucer, la diablesse. En quelques minutes, elle le sentit à point et décida de lui faire connaître sa botte secrète.

Sans prévenir, elle glissa sa main, entre ses fesses, ayant pris la précaution d'humecter son doigt, puis lui glissa, dans l'anus, au moment où il se mit à décharger, entre ses lèvres! Ce fut une apothéose de sensations fulgurantes qui lui coupèrent les jambes! Elle avala tout jusqu'à la dernière goutte, se pourléchant les lèvres, d'un air gourmand, en se relevant! Puis ils filèrent à la cuisine, en riant, préparant, rapidement, une soupe aux oignons et une superbe omelette, pour leurs amis, afin d'avoir un prétexte pour être partis, si longtemps.

Ceux ci paraissaient pris, dans une discussion animée et émirent des remarques narquoises :


- Et nous, qui nous imaginions que vous étiez en train de vous draguer!
- Hummm ça sent drôlement bon! j'ai hâte d'y goûter, dit Nicolas, se retenant de rire.

Ils débarrassèrent, rapidement, le tapis vert, devenu, encombrant puis prirent place, en savourant cette délicieuse omelette et cette soupe aux oignons alléchante...

Il va s'en dire que Brice se proposa pour raccompagner Mylène après avoir été délesté, d'une somme assez coquette! Il avait perdu pour la première fois de sa vie, mais gardait un sourire joyeux, en remmenant la jeune femme, sous le regard envieux des garçons. La nuit était loin d'être finie avec la belle Mylène qui lui lança une oeillade prometteuse...

OOOOOOOOOOOOOOOOO



Votre avis sur cette Histoire érotique?

J'ai peu aimé -  J'ai vraiment aimé -  J'ai adoré


RETOUR sur HISTOIRES EROTIQUES D'Erotica51


www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés