LE PETIT VASE TRISTE

Offert par EROTICA51



Il était une fois un petit vase, vide, que la maitresse de maison avait relégué définitivement au fond d’un placard. Pauvre petit vase qui avait terriblement peur du noir !

Ce jour-là, un orage terrible éclata, ébranlant fortement les murs de la maison. Effrayé, le petit vase, se fit minuscule, se serrant contre le fond du placard, n’osant même plus bouger. A chaque coup de tonnerre, il se mettait à trembler comme une feuille en plein vent.

Mais l’orange semblait ne plus vouloir arrêter et le petit vase se mit peu à peu, à sangloter, trop apeuré.

« Oh Maman, que j’ai peur ! » murmura-t-il tout en sachant que sa maman ne reviendrait jamais, un vilain petit garçon l’avait cassée, dans sa belle porcelaine blanche.

Soudain la porte du placard s’entrouvrit et deux jolis yeux tout ronds le regardèrent avec surprise :

«  Est-ce toi qui pleure ? »  demanda une petite fille, toute surprise de voir couler des larmes sur ce petit vase. Pourquoi pleures-tu ?

«  J’ai très peur de l’orage » murmura le petit vas, honteux d’avoir été surpris en pleurs

«  Mais tu ne crains rien. Tu es bien à l’abri dans ma maison. ! »

«  Il fait si noir dans ce placard, et de plus, là dedans, c’est étouffant » dit le petit vase en poussant un gros soupir

La petite fille lui sourit, l’attrapant délicatement, puis le retourna dans tous les sens, d’un air curieux.

«  Tu n’as rien de cassé. C’est bizarre que maman t’ait mis au fond du placard comme si tu ne servais plus à rien.

«  Elle trouve que je ne suis pas utile «  dit le petit vase en reniflant

«  Mais moi je trouve qu’avec quelques idées tu pourrais être mignon ! Il te faut juste une nouvelle peinture pour te rendre plus mignon ! Attend, je vais voir ce que j’ai dans mes tiroirs ! Nous allons lui faire une surprise ! Je suis sure qu’elle ne te reconnaitra pas en rentrant du travail, ce soir ! dit la petite fille en riant.

Quelques minutes plus tard, elle revenait avec un petit pot de peinture orange, des feutres et des pinceaux. En quelques minutes, le petit vase avait fière allure ! On aurait dit qu’il était flambant neuf comme un petit sou récent.

Pensive la petite fille le contempla, puis le remplit d’eau et fila chercher quelque chose à la cuisine. Quand elle revient elle tenait un bouquet de persil dont elle coupa les tiges un peu plus courtes, les plongeant dans l’eau du petit vase. Puis, elle battit des mains, toute contente de son idée.

«  Comment suis-je maintenant ? lui demanda le petit vase

«  Tu es magnifique !!! » Attends, je vais te mettre en face du miroir pour que tu te regardes….

Effectivement, le petit vase rougit de plaisir en se contemplant. Un peu inquiet pourtant il questionna la fillette :

«  Ta maman ne va pas être fâchée que tu m’aies ressorti du placard  et que j’ai changé de couleur ?

«  Non, tu verras, elle sera bien trop contente de mon idée. Je vais te mettre sur la table et préparer les assiettes et verres pour notre repas ainsi je pourrais t’admirer. Tu es vraiment su-per-be ! Je te le jure ! déclara la fillette, ravie de son idée.

En effet, quand la maman de la petite fille rentra à la maison, elle vit que sa petite fille avait dressé la table, pour l’aider. En s’asseyant, elle leva les sourcils et dit :

«  Oh le joli petit vase que voila ! Ou l’as-tu trouvé Magalie ? Tu l'as décoré d'une manière vraiment originale !

Alors, la petite fille raconta à sa maman que le petit vase craignait l’orage et le noir au fond du placard et qu’elle ne voulait plus le laisser seul.

«  Et tu sais, maman, c’est un petit vase très intelligent ! Car il parle ! dit la fillette en lui adressant un clin d’œil.

«  Tu es une brave pette fille qui a bon cœur, ma chérie. Nous le garderons maintenant sur notre table car je le trouve très mignon, avec cette drôle de touffe de cheveux verts en forme de persil ! dit la maman, en éclatant de rire.

C’est ainsi que le petit vase connu à nouveau, son heure de gloire. Tous les amis de la petite fille voulurent absolument le voir. Et tous les invités complimentèrent la petite fille pour sa brillante idée….

Chaque soir, au moment de se coucher, la petite fille emmène son nouvel ami, le petit vase, dans sa chambre et durant quelques minutes, chacun se raconte ses secrets…mais là, chut, c’est une autre histoire que je ne puis vous raconter.

28/07/09



Retour




www.erotica51.com © 11.03.2003 - 12.07.2017 - Tous Droits Réservés