LA LEGENDE DU PERE NOEL

Offert par Erotica51



Au fond des campagnes, vivaient quelques villageois dans une extrême pauvreté. Ceux ci étaient très tristes car ils venaient de perdre un de leur grand ami d'une méchante maladie. Sa femme était partie depuis longtemps le laissant avec seul avec son jeune fils.

Le petit Rémy était un jeune garçon calme et timide, se mêlant peu aux autres garçons du village. L'absence de sa mère l'avait rendu sauvage et la mort de son père le rendait encore plus triste. La vie s'annonçait difficile pour le petit Rémy. Qui allait maintenant s'occuper de lui ? Le chef du village décida de réunir tous les adultes afin de décider de son sort. Même les assistantes sociales étaient inconnues dans ce coin reculé du pays. Noël approchait et l'enfant ne pouvait rester seul dans la maisonnée vide et sans vie. Il était encore bien trop petit, du haut de ses cinq ans.

Au bout de plusieurs heures de discussion, ce fut Charles le bûcheron et Jeanne la boulangère qui furent nommés pour s'occuper du petit garçon. Ceux-ci n'avaient jamais pu avoir d'enfants et furent fous de joie en apprenant la nouvelle.

Le petit garçon se sentit très vite à l'aise avec eux et attrapa, peu à peu, un peu plus d'assurance. La fin d'année approchait. Dehors commençait à tomber de gros flocons de neige. Charles le bûcheron fit signe au petit garçon de s'habiller, chaudement, et de venir faire un tour en forêt, avec lui. Il prit sa grande hache, en offrit une petite à l'enfant, puis partirent au coeur de la forêt, chercher un beau sapin pour fêter Noël. Charles expliqua à l'enfant comment choisir son sapin. Il ne devait pas être trop grand, ni trop chétif. Ses branches devaient être bien garnies et équilibrées.

Rémy écoutait, hochant la tête, montrant qu'il comprenait ce que Charles lui expliquait. Charles lui montra un petit sapin et dit à l'enfant que ce serait le sien ; qu'il allait apprendre à le couper sans l'abîmer. Rémi se sentit brusquement très fier de cette responsabilité.

- Regarde bien, où je fais mes encoches, dit Charles, tapant dans le tronc, d'un geste vif et précis.

- Humm fit l'enfant, ouvrant grands ses yeux, suivant ses gestes, attentivement

- Il faut que l'entaille soit bien faite ; cela va rendre le sapin plus fragile comme si je tapais sur une de tes jambes, dit Charles, en lui fauchant une jambe, le faisant rouler joyeusement dans la neige, en le déséquilibrant.

Bien sur, Rémy se releva en riant et vint à son tour, faucher la jambe de son nouveau père d'adoption qui tomba maladroitement dans la neige, en poussant un grand cri de surprise. Rémy se mit à rire. Il venait de comprendre que l'on pouvait être très grand et fort et pourtant avoir un point fragile. Il se mit au travail immédiatement. Quand son petit sapin fut coupé, il observa Charles couper le sien, bien plus grand. Celui-ci lui montra comment prévoir où il allait retomber et qu'il devrait se mettre à distance, pour ne pas être blessé par les branches fouettant l'air, en retombant. Une bonne odeur de sapin flottait dans l'air froid. Charles et l'enfant s'amusèrent ensuite, à se bombarder dans une joyeuse bataille de boules de neige avant de repartir, traînant leurs sapins derrière eux.

Quand ils arrivèrent à la maison, une bonne odeur de gâteaux frais régnait dans la pièce. Jeanne lui sourit, l'aidant à se déshabiller, lui offrant un grand verre de lait chaud pour le réchauffer, échangeant un regard appuyé avec son époux. Pour la première fois, l'enfant souriait, les joues rouges d'avoir joué, le regard plus brillant.

- Jeanne, il est beau mon sapin ? C'est moi qui l'ait choisi, dit fièrement le petit garçon

- Il est superbe et il va l'être encore plus quand tu l'auras décoré. Regarde ce que je t'ai préparé...

Dans une grande boite en carton, il y avait de jolies guirlandes, des boules de Noël, de petits personnages en bois peints, des étoiles et pleins d'autres objets que Rémi contemplait émerveillé. Elle poussa la boite à ses cotés et lui montra comment décorer son petit sapin mais avant, elle lui appris comment stabiliser le pied du sapin, dans un seau rempli de sable et de grosses pierres, pour éviter de le voir tomber. Durant deux bonnes heures, Rémi s'occupa de son sapin, s'humectant les lèvres d'un air appliqué. Une fois fini, il s'assit sur son petit banc que Charles lui avait confectionné, contemplant son oeuvre, les paumes des mains sous le menton, d'un air admiratif. Il est vrai que son sapin avait fière allure. Il alla ensuite aider Jeanne et Charles à décorer leur sapin, leur donnant tout ce qui restait dans la boite. Puis Jeanne alluma une multitude de petites bougies, qu'elle avait déposées sur la table et autour de la cheminée, créant une ambiance magique.

Chacun se mit à table, observant amusés, Rémi, s'extasier sur les gâteaux en forme de petits personnages. Charles sortit un bref instant puis revint au chaud, se mettant près de la fenêtre, observant la neige d'un air intéressé. Soudain, on entendit tinter, dans l'air, une foule de petites clochettes qui fit lever la tête de Rémi, tout surpris.

- Qu'est-ce que c'est ? demanda-t-il, surpris
- Oh, je crois qu'il s'agit du Père Noël qui vient de passer et agite ses clochettes pour t'avertir qu'il a déposé tes cadeaux de Noël, dit Charles d'un air sérieux...Mets vite ton manteau et allons voir dans l'étable. Je crois que c'est là qu'il a du les déposer. Viens Jeanne ! Allons voir ce que le Père Noël a bien pu apporter !

Ce fut une joyeuse galopade sous la neige jusqu'à la porte de l'étable. Près de la vache, il y avait un petit âne et un petit Jésus couché dans la paille. A ses pieds, une foule de petits paquets de toutes les couleurs l'attendait, décorés de jolis rubans brillants.

- Oh ! fit l'enfant, émerveillé, n'osant s'avancer

Jeanne le poussa doucement vers ses cadeaux pour l'encourager à les déballer, échangeant un regard compliqua avec Charles dont le regard s'était soudain, embué...Ainsi naquit la légende du Père Noël qui se répandit sur la terre comme la neige si blanche, apportant un peu de rêves et magie aux enfants, adoucissant certains moments de leur vie...


OOOOO



Retour




www.erotica51.com © 11.03.2003 - 12.07.2017 - Tous Droits Réservés