LE LONG COU DES GIRAFES

Offert par EDK



Ma Surprise : Patientez!

Il y a très longtemps les girafes ne pouvaient pas atteindre les feuilles des arbres car elles n'avaient qu'un tout petit cou. Aussi, pendant la saison chaude, elles avaient beaucoup de mal à trouver leur nourriture.

Une petite girafe était particulièrement désespérée car elle n'arrivait pas à se nourrir étant trop petite. Elle errait, tristement, dans la savane.

Son copain, l'éléphant Léon, arriva et lui arracha des feuilles pour qu'elle puisse manger. La petite girafe dit à son ami :

- Merci beaucoup pour ton aide mais tu ne pourras pas toujours être là. Il faut vraiment que j'arrive à me débrouiller toute seule.
- Oui, tu as raison. Cherchons une solution.

Ils marchaient en réfléchissant mais ils ne voyaient pas comment résoudre ce problème. Tout à coup, ils entendirent des bruits étranges. Ils s'approchèrent et virent des bûcherons qui coupaient des arbres.

- Chouette ! dit Léon, tu vas pouvoir te rassasier. Viens vite !

Ils étaient maintenant très près des bûcherons. Une branche tomba sur l'éléphant et il cria :

- Ouille, il faut faire attention !"

Il continua sa route. Quand il tourna la tête, il ne vit plus la petite girafe ; un arbre était tombé sur elle, contre son cou. Elle hurlait :

- Sors moi de là, sors moi de là !"

Léon enroula le tronc de sa trompe et essaya de le soulever mais il n'y parvint pas. Alors il tira la girafe par les pattes de devant, de toutes ses forces, mais il n'arriva pas à la dégager. La petite girafe avait très mal, son cou devenait de plus en plus long.

L'éléphant tirait, tirait mais il ne réussissait toujours pas à la sortir de là.

Au bout d'un moment, il lui dit :

- Tout seul, je n' y arriverai pas. Je vais aller chercher mon copain, Martin l'hippopotame, avec lui je te tirerai de là.

Léon partit donc, à la recherche de son copain Martin, l' hippopotame qui habitait, non loin de là, près du fleuve. Quand il l'eut trouvé, il lui dit :

- Viens vite, une de mes amies est coincée sous un tronc d'arbre.

Sans plus discuter, Léon et Martin repartirent vers le lieu de l'accident. La petite girafe était toujours sous l'arbre. Ils tirèrent et tirèrent la girafe, mais il ne réussirent pas davantage à dégager sa tête.

Le cou de la girafe était long de plus de deux mètres. Martin et Léon, unissant leurs efforts, essayèrent une nouvelle fois de soulever l'arbre. Ils parvinrent à le soulever de quelques dizaines de centimètres et notre petite girafe, bougeant son cou douloureux, put enfin retirer sa tête.

Elle pleurait beaucoup et se lamentait :

- Comme mon cou est long et mince ! Que vont dire mes parents ? Bouhhhh Ils ne vont plus me reconnaître !

Mais Léon répliqua :

- Sois heureuse, regarde ! Tu es plus grande que moi ! Maintenant, tu pourras arracher les feuilles sans mon aide, et sans essayer de monter aux arbres.

Les trois amis reprirent leur route.Quand notre petite girafe rentra au camp des girafes, toutes les girafes la regardèrent avec de grands yeux étonnés. Elle leur raconta sa mésaventure mais se dépêcha de préciser que ce nouveau cou, long et fragile, présentait un énorme avantage et elle cueillit un bouquet de feuilles fraîches qu'elle s'empressa de déguster.

Voyant cela, toutes les girafes, partirent à la recherche de Léon et Martin à qui elles demandèrent de les tirer par les pattes jusqu'à ce que leur cou devienne aussi long que celui de leur amie.

Voilà pourquoi les girafes ont d'aussi longs cous. Joli ? non ?!

Cette histoire fut racontée par un petit garçon en CM2.

EDK qui pense que ce petit garçon a ue belle imagination.


OOOOO



Retour




www.erotica51.com © 11.03.2003 - 12.07.2017 - Tous Droits Réservés