LE VOLEUR DE CAROTTES

Offert par Erotica51



Paul, le jardinier, commençait à s'énerver. Chaque matin, son beau jardin était tout retourné ! Et ses légumes étaient tout grignotés ! Qui était donc ce voleur venu s'empiffrer, à ses dépens ?

Il décida de faire une longue sieste l'après midi car il était bien déterminé à veiller toute la nuit, avec ses jumelles, afin de prendre son ou ses voleurs, sur le fait. Chaque jour, il jardinait son lopin de terre, arrachant toutes les mauvaises herbes, retirant les pierres qui remontaient parfois en surface, de retirer les légumes abîmés, d'aérer chaque pied, et chaque soir, une fois le soleil couché, de penser à arroser le jardin, d'une pluie bienfaisante grâce à son jet d'eau qu'il programmait, avec un petit tourniquet, ce qui lui évitait de perdre son temps.

Il se fit un rapide repas, puis alla se cacher, au fond du jardin, dans une petite cabane qu'il avait aménagé spécialement. Des espaces, entre les planches, lui permettaient ainsi de mieux surveiller ce qui se passait dans le jardin.

Doucement la nuit se mit à tomber. On entendait le cri d'un oiseau parfois surpris sur sa branche par un chat sauvage, tentant de l'attraper. La lune, doucement, se levait, inondait le jardin d'une lueur blafarde. Le vent s'était levé, ajoutant son murmure aux mille bruits qu'une oreille attentive percevait.

Soudain, Paul sursauta ! Les chiens, sur leur garde, dans les propriétés avoisinantes, s'étaient mis à aboyer, furieusement, indiquant la présence d'un étranger. Paul attrapa ses jumelles, balayant le jardin du regard, cherchant la présence de l'intrus.

Quelques brindilles craquèrent. Quelque chose de blanc sautillait, joyeusement, s'immobilisait, puis bondissait, à nouveau, à quelques mètres plus loin, s'immobilisait à nouveau, les sens en alerte. Qu'était-ce donc ???

Paul régla ses jumelles, agrandissant son champ de vision. Ah ! voilà qui allait déjà mieux ! Il les porta de nouveau, à se yeux, scrutant les profondeurs sombres du jardin. Heureusement, la lune s'éleva, plus haut dans le ciel et Paul vit apparaître un petit lapin, tout blanc, les oreilles bougeant sans cesse, continuellement en alerte, remuant son petit nez rose nerveusement.

Rien droite ? rien gauche ? Rien derrière moi ? pensa le petit lapin blanc. Alors, profitons-en ! mais attention à ne pas me faire prendre sinon je risque de finir en civet ! Il se dirigea alors, vers le jardin, là ou il sentait des effluves qui le faisaient saliver. Hummm son plat préféré ! Il se rua dessus, commençant à gratter, furieusement, la terre, pour retirer une superbe carotte ! Hélas ! son imprudence devait lui coûter cher ! Une main furieuse s'abattit sur lui, l'assommant à moitié, avant de se voir, soudain, enlevé dans les airs !

- Ah voilà le gredin qui saccage mon jardin chaque nuit ! dit Paul, fou de colère

- Pitié ! Oh pitié ! Msieur le jardinier ! Mon estomac avait si faim. Reconnaissez que vos ne pourrez tout manger et que ce que vous laisserez pourrir sera irrémédiablement gaspillé…

- Hummm c'est vrai, finit par admettre Paul, songeur, à cette idée

- Si vos légumes pourrissent, vous aurez du travail supplémentaire à faire pour tout nettoyer…

- En effet ! j'ignorais qu'un lapin pouvait réfléchir…Que me proposes-tu ?

- Et bien, chaque légume abîmé, je m'en contenterai et vous laisserai les meilleurs à consommer…

- Humm c'est en effet une excellente idée mais qui me dit que tu vas respecter ta promesse ?

- Et bien, si vous êtes mécontent de mes services, je vous propose de me manger !

- Ah là, tu m'intéresses ! Il est vrai que tu es un peu chétif pour l'instant et maigrelet …

- Bien alors je peux commencer à tout nettoyer ???

- Bien sur mais chaque jour, je vais te surveiller…et gare à toi si tu désobéis ! lui dit Paul, en agitant son doigt d'un air menaçant


C'est ainsi que Lapinou et Paul devinrent des amis inséparables, chacun y trouvant son compte. Parfois, il est vrai, le petit lapin ne pouvait s'empêcher de manger en cachette une tendre carotte mais comme le jardinier lui en laissait aussi des bien fraîches, le petit lapin se mit à respecter le pacte, sans plus jamais saccager le jardin de Paul…


FIN



Retour




www.erotica51.com © 11.03.2003 - 12.07.2017 - Tous Droits Réservés