GEGE L'ASTICOT

Offert par Erotica51



Il était une fois, un petit garçon qui se nommait Gérard Junior mais on le surnommait Gégé. Le soir, il devait aller au lit. Chaque nuit, quand il s'endormait, une idée jaillissait de son esprit et s'amusait à écrire des histoires d'enfants, sur son ordinateur, pendant son sommeil. Gégé allait avoir bientôt huit ans. Il grandissait, grandissait, beaucoup, depuis deux ans. Il semblait bien, qu'un jour, il serait très grand. Et pendant, ce temps, son esprit grandissait, lui aussi. Et s'amusait à inventer mille choses, durant son sommeil

Pendant que Gégé dormait, son esprit sortit ses boites de couleurs et s'amusa à colorier le plafond, dessinant des étoiles, des nuages, et le Vent. Puis il s'attaqua aux beaux murs tout blancs, dessina d'immenses champs de blés, couchés sous le souffle du vent, puis fit un champ de coquelicots. Pour faire encore plus joli, ce tableau, il s'amusa à rajouter un champ de bleuets.Vu d'en haut, c'était magnifique! Les crayons se mirent à monter, le long de l'escalier, à dessiner des nuages, des oiseaux et un soleil superbe.

Soudain, ils entendirent Gégé éternuer. Les crayons se cachèrent alors, très vite. un sous l'escalier, un autre sous le lit, un autre sous l'oreiller, un derrière la porte. Puis ils ne bougèrent plus ne firent plus de bruit. On entendit un léger ronflement ! Ouf ! l'enfant s'était rendormi.

Ils recommencèrent à décorer la maison, dessinèrent des oiseaux magnifiques qui volaient, dans l'air devenu blanc, les arbres, les rivières apparurent et Baguera, sa petite chatte, y fut dessinée, elle aussi.

Sur la porte de la salle de bain, les crayons dessinèrent des poissons, des coquillages et des vagues, inlassablement, qui venaient s'échouer sur le sable. Les petits crayons allaient très vite. Cela ne dure pas longtemps un sommeil.

Enfin, ils pénétrèrent dans la chambre de Gégé, l'observèrent, puis le dessinèrent. On y voyait ses yeux fermés, par le sommeil, sa petite bouche entrouverte, et une jolie petite bulle prête à éclater. Ils dessinèrent ses petites joues roses et ses cheveux ébouriffés.

Le long du mur, ils firent des ballons de toutes les couleurs qui volaient dans l'air léger. Enfin, ils s'arrêtèrent et contemplèrent leurs oeuvres, satisfaits! Sans aucun doute, Gégé allait trouver leurs dessins magnifiques mais comme les crayons étaient d'humeur coquine, ils dessinèrent le corps de Gégé, tout fin comme celui de Moogli. Quel drôle de dessin ! Un mini tarzan mince comme un asticot ! Les cheveux ébouriffés: c'était la tête à Gégé ! En la regardant, les crayons éclatèrent de rire.

Puis ils reprirent leur place respective, dans la boite à crayons, se serrèrent, gentiment et s'endormirent. Au petit matin, Gégé ouvrit des yeux tout ronds ! Mais que s'était donc passé durant la nuit? Qu'était-il arrivé à la maison ?

Il se leva, petit elfe, dans son pyjama bleu, parcourut chaque pièce, en souriant et soudain se mit à rire. Comme la maison était devenue soudain, plus jolie, avec toutes ces couleurs magnifiques! Qu'importe ce que diraient ses parents, la maison lui plaisait tellement, ainsi. Elle était si belle, si joyeuse, depuis. Sans sortir de la maison, il avait l'impression d'être dehors, tout en découvrant, aujourd'hui, les couleurs de la Vie. Il sut ce qu'il devait faire rapidement : Il sortirait dehors, aujourd'hui, pour profiter du beau temps!


FIN



Retour




www.erotica51.com © 11.03.2003 - 12.07.2017 - Tous Droits Réservés