LA PLACE DES QUINQUAS ET SENIORS AUJOURD'HUI

par Erotica51


Le sort des quinquas et seniors devient de plus en plus inquiétant. Au chômage c’est le parcours du combattant pour obtenir, dorénavant, un emploi. En échange, ceux-ci se voient réduit à accepter un emploi au SMIC, sans que leur expérience ne soit reconnue ou leur qualification. La France d’en bas devient misérable alors que nos politiciens continuent de s’enrichir !

Pour les entreprises, peu importe à ceux-ci, que leurs salariés fassent un travail de qualité. La conscience professionnelle ne veut plus rien dire, aujourd’hui. Nos patrons ne recherchent plus qu’une chose : le Profit. Les entreprises recherchent de plus en plus des gens qualifiés mais en leur offrant des salaires dérisoires.

Quand aux seniors et quinquas qui continuent de travailler leur sort est devenu peu enviable. Ils vont subir dorénavant une foule d’inconvénients :

- Moins de formations
- moins de promotions
- moins d’augmentations
- des mises au placard
- voir l’utilisation du harcèlement pour les pousser à démissionner.


La précarité aussi est devenue une mode aujourd’hui. Les contrats à durée déterminée ou les missions intérims remplacent, peu à peu, ceux qui ont travaillé dans cette entreprise lui ayant permis de se faire un nom. Aujourd’hui, seul compte pour eux le bénéfice, même si c’est au prix de la destruction des familles dans de nombreuses régions.

Alors que notre Gouvernement ne cesse de déclarer que nos caisses sont vides, ceux-ci montrent un bien mauvais exemple, en continuant le cumul de leurs mandats, sans y avoir rien changé et en laissant nos entreprises se délocaliser, appauvrissant notre pays, sans s’inquiéter combien de temps encore ils pourront recevoir des salaires mirifiques dans un pays en train de couler.

Qui dit perdition des entreprises dit aussi augmentation de la pauvreté de ce pays. Est-ce que les 16 millions de contribuables qui travaillent encore en France vont pouvoir encore soutenir un pays de 63 millions d’habitants en se tuant au travail sans qu’ils leur reste de quoi vivre décemment ?

Comment s’expliquer que nos dirigeants continue de s’accrocher à leurs nombreux mandats, à un age surprenant (+70 ans voir 86 ans et +) alors qu’ils laissent mettrent à la porte les quinquas et seniors de la population qui ont encore besoin de travailler pour pouvoir toucher une retraite de plus en plus illusoire ?

N’y a-t-il pas là une attitude contradictoire de la part de nos politiciens ? N’est-on pas en droit de s’interroger et de se demander si ceux-ci ne tiennent pas plutôt l’attitude suivante : celle du profit personnel et de l’égoïsme en refusant de laisser leurs places aux autres ? En oubliant de reparler du cumul des mandats aussi ? A méditer aujourd’hui…



Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2017 - Tous Droits Réservés