LES RAISONS DE LA COLERE

par Erotica51


Tout fiche le camp, dites vous. Toutes les valeurs n'ont plus aucun sens. Mais que se passe-t-il dans ce pays qui semble déraper de plus en plus ?

Voici l’analyse d’une situation de crise qui remonte à loin et va avoir des conséquences terribles sur ce pays.

Usés par vingt ans de chômage, les français sont épuisés de devoir se priver et ne plus faire de projets, alors que le Gouvernement s’est octroyé 70 % d’augmentation et vit sur un train de vie incroyable, payé par les contribuables qui doivent toujours plus se priver. Il est intéressant de noter que ceux qui travaillent ne sont plus que 16 Millions à remplir les caisses de l’Etat sur 65 millions d’habitants.

Combien de temps l’Etat croit-il pouvoir tenir à continuer ce train de vie outrancier ? Il est intéressant de découvrir dans les grandes villes combien la misère a augmenté. Que si au coeur des villes se trouvent aussi les plus riches, ceux-ci n’hésitent pas à faire voter des lois pour faire chasser ceux qui mendient ! Il est vrai que voir des mendiants au cœur de la ville dérange !

Combien les Assedic ne rémunèrent plus que la moitié des demandeurs d’emploi, laissant ces gens obligés de vivre avec le RMI. Or, le RMI est encore payé par les contribuables qui travaillent ! Il n’est pas rare d’entendre un rmiste vous déclarer travailler au noir et être au RMI depuis dix ans sans jamais avoir été contrôlé ni même se voir demander un simple CV. Il n’est vu qu’une fois tous les six mois par son Chargé de Mission qui doit le suivre ; que parfois l’entretien se déroule en trois minutes, entre deux portes ! Les RMIstes sont encore trop nombreux à ignorer le nom du Chargé de mission qui doit le suivre !

Très vite les abus vont commencer : certains vivent en Angleterre, y travaillent et se contentent de faire une fausse déclaration à leur chargé de mission, omettant de déclarer ce qu’ils ont gagné ! Des anglais, venus vivrent en France, achètent des résidences secondaires puis demandent le RMI qui leur est accordé, sans aucun contrôle ! D’autres possèdent deux maisons qu’ils ont omis de déclarer, qu’ils sous louent, et prennent un appartement chacun de leur coté, touchant ainsi les APL des deux cotés (allocations logements par la CAF) sans compter ce qu’ils perçoivent en sous louant leurs maisons.

Le décentralisation a doté les Conseils Généraux de nouveaux pouvoirs, en leur versant des sommes d’argent importantes pour gérer dorénavant cette pauvreté, due au chômage récurent, mais déjà on sait que les sommes attribuées par le Gouvernement vont être insuffisantes.

Le Conseil Général devra soit augmenter une fois de plus les prélèvements sur les actifs (ceux qui travaillent) , soit se décider à faire plus de contrôles et sanctionner ceux qui ne font aucun effort pour se réintégrer. Nouvelle façon de diminuer des chiffres qui dérangent ! Qui connaît vraiment les chiffres des rmistes ? Le chiffre de 1,2 Millions de personnes au rmi est annoncé. En un an de temps, c’est une augmentation de 6,2% ! Grâce aux Assedics qui ont décide de diminuer les indemnisations des personnes au chômage. Les administrations entre elles continuent de travailler ensemble.

Les fichiers sont loin d’être mis à jour en temps réel ! Ce qui peut pénaliser un demandeur d’emploi et son futur employeur.

On oublie qui lorsqu’une personne était payée par les Assedic, ceux-ci se basaient sur le nombre d’années de travail et d’heures effectuées. Une fois passés dans le camp des rmistes, la note est beaucoup plus lourde pour la minorité des salariés, qui bossent encore, et qui voient leurs charges toujours augmenter, pour payer ce RMI. Il faut dire que pour les personnes au Rmi, les contribuables paient leur loyer, leurs factures d’électricité, leur facture de gaz, d’eau, de téléphone aussi, et parfois la Banque de France apure leurs dettes aussi.

Certains médecins n’ont pas hésité à se déclarer écoeurés de voir dans quel luxe certains vivaient sur le dos de la société ! Certains hôpitaux n’ont pas hésité à profiter de la CMU pour leur offrir de la chirurgie esthétique, sans se voir contrôler, au grand dam des contribuables, de plus en plus choqués, de voir avec quelle impudence leur argent est utilisé, alors que ceux-ci croulent sous les charges depuis plusieurs années et n’arrivent même plus à faire de projets, ne travaillant que pour payer leurs charges et tenter de survivre en réduisant de plus en plus leur train de vie!

En Janvier 2005, la France comptait 2,461 millions de demandeurs d’emplois, soit 10% de la population active, soit 200 000 demandeurs de plus qu’à son arrivée à Matignon.

Voici quelques chiffres qui dévoilent la gravité de la situation en France alors que l’on tente de vous cacher la vérité:

Un pouvoir d’achat au ralenti :

2001 = 3,2%
2002 = 2,5%
2003 = 0,5%
2004= 1,6%

Le Chômage en hausse :

2002= 8,9%
2003 = 9,4%
2004= 9,9%
2005 =10%

Les Prélèvements obligatoires :

2002 = 43,8%
2003 = 43,8%
2004 = 43,6%
2005 = 43,7%

Les dividendes explosent (Part de la richesse nationale)

1994 = 4,4%
1998 = 6%
2003 = 6,8%

Si un léger effort a été fait pour ceux qui sont au chômage, la part accordée pour la Prime à l’Emploi se réduit, d’année en année, et beaucoup ne la toucheront même pas, faute de savoir à qui la demander ou d’avoir été informés par leur Chargé de Mission qu’ils ne connaissent même pas ! Beaucoup de RMIStes déclarent aussi n’avoir jamais signé un contrat d’insertion ! Pourquoi ? Peu connaissent leurs droits et obligations par manque de temps d’être vraiment informés.

Quand aux contribuables qui travaillent, ceux ci voient leurs efforts réduits à néant pour tenter d’économiser, par l’augmentation incroyable des charges à payer sur la CSG et les taxes sur le Tabac.

Il faut aussi ajouter la hausse de cotisations de l’Unédic (chômage) qui n’indemnisent que la moitié des chômeurs, en réalité, et celles des Impôts Locaux qui ne cessent de grimper en flèche, amenuisant impitoyablement les budgets des salariés. Ce n’est pas avec une hausse pitoyable de 3,5% sur le SMIC que ceux ci vont relancer l’économie flageolante de ce pays. Ce qui représente seulement 28 euros d’augmentation sur un salaire, sur un mois, en 35h semaine, pour ceux qui auraient oublié de faire leur calcul, c'est-à-dire, une misère ! Observez avec attention tout ce qui va augmenter au 1ier Juillet 2006 et de combien ! Vous serez édifiés !

Résultat : le taux des prélèvements obligatoires demeure stagne autour de 43,8%, mais demeure un des plus élevés des pays industriels !

Selon une étude du Cabinet Proxinvest, la rémunération moyenne des patrons du CAC 40 atteignait (avec les Stocks Options) 6,2 Millions d’euros en 2003, soit l’équivalent de 406 fois le SMIC !

Si les plus riches continuent de s'enrichir, notre peuple est en train de mourir dans la pauvreté...Il ne faut pas sortir de Saint-Cyr pour comprendre que la gestion extravagante de ce pays nous mènera tous à la ruine et que nos politiciens sont loin d’être des gestionnaires préoccupés par la bonne marche de ce pays !

Si l'emploi était leur priorité principale, aux dernières élections, il va sans dire que leurs promesses se sont vite envolées ! Jamais nous n'avons vu autant d'entreprises délocaliser en Angleterre, en Chine ou dans les pays de l'Est ! Pourtant ceux ci oublient leur part de responsabilités en laissant l'économie disparaître !

26/7/2006



Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2017 - Tous Droits Réservés