LA PAUVRETE GRANDIT EN FRANCE

par Erotica51


La pauvreté et la marginalité gagnent du terrain en France : En 11 ans le nombre de SDF a augmenté de 44% en France !

Voici les chiffres de la précarité de notre pays dont sont si fiers nos Politiciens !

Dans notre pays, le mal-logement touche 3,5 millions de personnes.

Il faut savoir que 140.000 d'entre eux n’ont pas de domicile fixe dont 81 000 adultes et 31 000 enfants et que 17.000 personnes occupent 400 bidonvilles.

En 2013, 454 personnes sont mortes dans la rue.

* 10% dorment dans la rue

* 90% sont hébergés dans :

- Un logement fourni par les associations (29%)
- Dans un foyer (33%)
- Dans un centre d'urgence qu'il faut quitter le matin (12%)
- Logés à l'hotel dont le cout est souvent pris en charge par les associations ((16%)

* 44% des SDF vivent à Paris et dans sa banlieue

* 55% des migrants aussi

L'étude de l'Insee indique que le nombre de SDF non francophone a grimpé de 34% entre 2001 et 2012. Mais a littérallement décollé de 84% dans l'agglomération parisienne !!!

* 44% sont français ce qui représente 36 000 personnes (dont beaucoup d'hommes seuls). Cette situation est provoquée, en grosse majorité, par la perte de leur logement personnel, d'une expulsion, d'un licienciement.

* 35% ont vecu une séparation, un veuvage, des violences conjugales.

Un tiers des SDF vivent avec 300 Euros par mois.

Un sur quatre travaille et gagne que 900 Euros par mois.

Mise à jour le 19.11.2014

**********************************

En France, l’impact de la crise économique sur l‘économie et le marché du travail s’est traduit en 2009 par le ralentissement de la progression du niveau de vie et par la remontée du taux de pauvreté : c’est ce que montre une étude publiée mardi par l’institut national de la statistique.

En 2009 en France, 8,2 millions de personnes vivaient en dessous du seuil de pauvreté calculé à 954 euros mensuels. Soit 13,5% de la population : un demi-point de plus qu’en 2008.

Remontée du taux de pauvreté et creusement des inégalités : le niveau de vie des 10% des français les plus modestes a reculé de 1,1% sur un an alors que celui des 10% les plus aisés augmentait de 0,7%.

Olivier Bernard est un ancien agent immobilier. Aujourd’hui au chômage, il touche 400 euros mensuels de revenu de solidarité active, le RSA.

“400 euros pas mois, je ne sais pas moi….ça fait peut-être onze ou douze euros par jour. Il suffit de payer un ticket de métro 1,70 euro : un aller-retour ça fait 3,40 : donc vous voyez à peu près à quelle vitesse c’est dépensé”.

La conséquence logique de la crise économique : c’est l’augmentation du nombre de bénéficiaires des minima sociaux avec la montée du chômage.

On notera que 10% des actifs de plus de 18 ans vivent sous le seuil de pauvreté en 2009.

19.09.2011

Source : Euronew


*********************
Ving ans plus tard, par Erotica51

Vingt ans après l'appel de Coluche, il faut se rendre à l'évidence. La pauvreté n'a cessé d'augmenter en France et atteint depuis des chiffres effrayants.

Les Centres de distribution alimentaire viennent d'ouvrir, à nouveau, dans toute la France, depuis le 1er Décembre.

Les Restos du Coeur, continuent 10 mois sur 12, à offrir des repas chauds aux plus pauvres.

Olivier BERTHE Président des Restos du Coeur dresse un constat amer :

" La précarité n'a cessé de progresser

" Si les carences alimentaires les plus graves ont disparu, la pauvreté, elle, s'est développée et la population s'est fragilisée.

" Cela fait 20 ans que cette situation s'aggrave et la responsabilité est collective.

" L'hiver dernier 2003, l'association a du faire face à une augmentation de plus de 10% en moyenne à la demande et à 30% à Paris, en Région Parisienne et à l'Est.

" Nombre de personnes en souffrance sont les jeunes, les femmes seules avec enfants, les chômeurs en fin de droits, mais aussi beaucoup de personnes agées, et déplacées.

" Ce sont aussi plus de 200 000 personnes sans logis

" 43 000 bénévoles aident à servir 66 Millions de repas chauds en 2003-2004 contre 8,5 Millions en 1985 !. Ils n'étaient que 650 000 bénéficiaires en 1900. Ces chiffres sont révélateurs du climat de pauvreté qui règne en France !!!

" Cette association peut se féliciter à avoir les frais de fonctionnement parmi les plus bas car ils travaillent essentiellement avec des bénévoles.

Olivier BERTHE dégage plusieurs axes sur lesquels il faut continuer à se battre :

" Améliorer les conditions d'accueil notamment en restant le plus possible à proximité de ces gens dans la misère

" Développer l'accueil de jour

" Développer l'insertion par l'informatique pour lutter contre la fracture numérique et avoir des chiffres fiables

" Maintenir les chantiers d'insertion

" Favoriser les sorties vers des emplois "durables" grace aux contrats aidés pour les entreprises

" Veiller à l'ouverture des stocks européens

Je ne peux qu'applaudir le travail de tous ces bénévoles, qui restent, si discrets, mais aident EFFICACEMENT les plus pauvres, en France. Un grand merci aussi à ces jeuens étudiants que j'ai rencontré à Intermarché Wilson de Reims, qui recueillent des denrées, pour les pauvres, grace à l'aide de la population.

Alors qu'il ne reste plus qu'un tiers de la population qui travaille (cela represente 16 millions de gens ayant un salaire sur 63 millions d'habitants en France) , comment le Gouvernement de Mr Sarkozy compte-t-il gérer toute cette misère, provoquée par un chomage qui ne cesse de s'amplifier dans des conditions dramatiques ????

4/12/09



Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2017 - Tous Droits Réservés