CONTAMINATION DU LAIT POUR BEBE
CHEZ NESLE

par Erotica51


Nestlé déclare :

"peu probable" qu'il y ait un risque immédiat pour la santé publique (Bruxelles)



L'Agence européenne de sécurité alimentaire (EFSA) estime "peu probable" que la contamination du lait pour bébés du groupe suisse Nestlé, par un produit chimique présente un "risque immédiat" pour la santé publique, selon la Commission européenne.

"

Sur la base des données disponibles limitées, la présence d'ITX (isopropylthioxanthone) dans la nourriture peut être considérée comme peu souhaitable, mais il est peu probable qu'il présente un risque immédiat, pour la santé étant donné la quantité présente", a indiqué mercredi Philip Tod, porte-parole du commissaire européen à la Santé et à la Protection des consommateurs Markos Kyprianou.

"

La Commission a été informée en septembre par les autorités italiennes qu'une contamination de lait pour enfants par le produit chimique ITX avait été découverte", a-t-il dit devant la presse, rapportant un avis préliminaire de l'EFSA.

Bruxelles, qui en a informé tous les Etats membres, a alors demandé à Nestlé de fournir des "données toxicologiques" sur ce produit, données à partir desquelles l'EFSA a pu formuler un avis préliminaire.

L'EFSA devrait fournir, d'ici à deux semaines, un avis plus formel et prépare d'ici à mars un rapport complet sur le produit en question.

Le groupe suisse a retiré de la vente, par précaution, des millions de litres de lait pour enfants vendu en Italie, en France, en Espagne et au Portugal, mais avait affirmé mardi que ce lait, malgré des traces de produits chimiques, ne présente "aucun risque pour la santé".



Nestlé a expliqué à la Commission que le produit était "présent accidentellement dans certains paquets en raison du processus d'impression" et qu'il "n'y avait aucune indication d'un risque pour la santé", a continué le porte-parole.

"

Ils (Nestlé) se sont engagés auprès de la Commission à changer l'emballage de tout le lait pour bébés à partir de fin septembre", a-t-il ajouté, sans préciser pourquoi des produits étaient aujourd'hui retirés du marché, deux mois après l'annonce de la contamination.

"C'est la responsabilité première des industries alimentaires de garantir que la nourriture qu'ils mettent sur le marché est sans risques", a déclaré Philip Tod.

"Selon la législation européenne, les matériaux en contact avec la nourriture ne doivent pas filtrer dans la nourriture elle-même et si c'est le cas, cela doit être notifié et des mesures doivent être prises s'il y a un risque pour la santé publique", a-t-il précisé.

L'affaire avait été révélée mardi, par la presse italienne, puis confirmée par le groupe suisse, qui a contesté l'ampleur du retrait.

La justice italienne a ordonné la saisie de 30 millions de litres, alors que, selon Nestlé, ce chiffre ne correspond pas à la réalité.



Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2017 - Tous Droits Réservés