LA REVOLTE DES FEMMES FACE A LA MODE

par Erotica51


Aujourd’hui, les femmes ne doivent pas avoir de formes, pas de seins ; uniquement pour que les couturiers puissent montrer un vêtement !

Les derniers défilés dévoilent des femmes aux visages blafards, aux traits anguleux, aux silhouettes androgynes, aux regards morts et aux lèvres tristes. Quel désastre ! En 1980, les filles étaient pourtant bien en chair. Que s’est-il passé, depuis, pour que la mode soit bouleversée à ce point ?

Les couturiers prétendent qu’il s’agit d’une demande. Demande de qui ? De la société ? Des fabricants de vêtements ou de la population féminine ? On découvre aujourd’hui que ces jeunes modèles n’ont, en réalité que 12, 13, 14 ans ! Que des demandes de dérogations sont accordées, sans sourciller. C’est donc sur le corps de jeunes adolescentes que l’on décide d’habiller des millions de femmes !

Il demeure affligeant de découvrir certains magasins qui vendent des vêtements taille 32 et s’arrête au 38 ! Il est facile de comprendre pourquoi tant de jeunes filles deviennent anorexiques, s’imaginant énormes, ne pouvant entrer dans ces vêtements qui habilleraient plutôt des poupées que des femmes. Certaines finissent par perdre leurs cheveux ! Les corps dévoilent des hanches saillantes, des épaules rachitiques, des visages terriblement tristes.

Karl Lagerfeld a déclaré : un mannequin, pour moi, c’est un corps avec une petite tête, des bras et des jambes interminables. On ne doit voir dessus que le vêtement ! Parce qu’un homme a réussi dans la mode, ce qu’il déclare semble être devenue parole d’évangile ?

On oublie combien les conséquences sur les jeunes filles peuvent devenir dramatiques. Certaines n’hésitent pas à avouer avoir perdu 7kg rien que pour être retenue à un défilé. D’autres n’osent plus manger, regardant la moindre rondeur de leur corps, avec horreur.
Certaines jeunes filles deviennent peu à peu anorexiques ou boulimiques.

Une question me vient à l’esprit. Les parents regardent-ils encore leurs enfants devenus adolescentes ? Comment est-ce possible qu’ils ne s’aperçoivent pas que l’adolescente ne mange plus correctement, qu’elle maigrit, devient morose, abattue ? Il suffirait de prendre régulièrement leurs enfants en photos pour se rendre compte de la détérioration de leur état de santé. Le médecin ne voit rien, lui non plus ? Les professeurs n’ont plus ? Les amis ne disent rien ? Ou faut-il au contraire penser que tout le monde s’en fiche ?!

Il est aussi intéressant de voir combien toutes ces jeunes s’habillent toutes de la même façon. De loin, impossible de les différencier. Par leur tenue identique, ils ne font qu’un, de loin. Pourquoi ne leur apprend-on pas à se différencier ? A développer leur propre personnalité ? Pourquoi cherchent-elles à ressembler à des photos de magazines, ignorant combien celles-ci sont faussées car presque toujours retouchées ?

Si l’Etat a décidé de s’attaquer à ce problème, il y a un an, c’est que de nombreux médecins ont tiré la sonnette d’alarme, à ce sujet. Qu’est-ce qui a changé pourtant depuis un an ? Rien…un coup d’épée dans l’eau supplémentaire. Les fabricants ne font rien pour offrir des tailles correctes plus communes à la population française.

Il suffirait d’organiser un vote sur Internet pour demander l’avis des garçons et messieurs. La gent féminine serait très vite rassurée…Rien ne mérite de jouer avec sa santé pour suivre une mode, qui, finalement, ne cesse de changer et ne correspond pas du tout, à la réalité.

Les jeunes filles et les femmes ont un corps. Que ceux qui créent la mode sachent le respecter !
Que celles qui ont un corps apprennent à l’accepter et à l’aimer, tel qu’il est.

28/1/07



Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2017 - Tous Droits Réservés