LES CONSEILS EN JARDINAGE

par EROTICA51



Qu'y a-t-il de plus beau qu'un jardin, avec ses fleurs aux couleurs vives et ses légumes sans produits nocifs ? Un jardin bio, sans produits chimiques n'est-il pas meilleur en qualités ? Dans cette rubrique, je vous mettrai des conseils en jardinage, régulièrement et quelques astuces afin d'avoir un jardin sain, sans engrais nocifs pour la santé.


COMMENT ELIMINER LA MOUSSE DE VOTRE TERRAIN :

En passionné de votre jardin, vous voulez préparer avec soin votre gazon, mais malgré tout, vous le voyez envahi par son pire ennemi : la Mousse.

Les différentes origines de la mousse sont nombreuses :

- Le manque d’ensoleillement,
- Un sol trop acide,
- Une terre trop humide…

La principale cause de formation de la mousse est en particulier "l’humidité". Pour résoudre ce problème, il vous faudra ajouter du sable pour drainer la terre.

Votre pelouse nécessite aussi une tonte régulière :

- une fois par semaine au printemps et tous les 15 jours pendant l’été.

Cependant, ne la coupez pas en dessous de 3 ou 4 cm, car plus le gazon est court, plus il a besoin d’être fertilisé. En effet, un mauvais état nutritif de votre pelouse va entrainer l’apparition de la mousse… Pensez donc à investir dans un engrais !

L'Ombre et le gazon font ne vont pas ensemble… Pour éviter cet inconvénient, pensez à couper les branches de vos arbres ou même, ajoutez des galets sous vos arbres, ce qui rendra les soins de votre jardin, beaucoup plus simples.

L’Acidité du sol est aussi un des facteurs d’apparition de la mousse. Vous pouvez donc calculer le pH de votre sol avec un kit spécial.
S’il est en dessous de 7, vous pouvez le traiter avec de la chaux pour faire baisser le taux d’acidité !
En revanche, le sulfate de fer élimine la mousse rapidement, mais a tendance à augmenter le taux d’acidité…
Il vous faudra donc l'utiliser avec parcimonie...en vérifiant le PH d votre sol, de temps en temps.

***************************************

LA TAXE SUR LES ABRIS DE JARDIN 2016 :

Un arrêté de Novembre 2015, les tarifs du mètre carré pour la taxe d'aménagement :

Pour mémoire, celle-ci s'applique lors du dépot de permis de construire ou d'une déclaration préalable de travaux.

Elle peut donc concerner certaines cabanes ou abris de jardin.

Le montant de la valeur forfaitaire pour 2016 est de :

* 701 Euros le m2 hors Ile-de-France

* 795 Euros le m2 en Ile-de-France

Arrêté du 6/11/2015 relatif à l'actualisation annuelle des tarfis pour le mètre carré de taxe d'aménagement.
JORF N°0264 du 14/11/2015

**************************************************
Recette contre les pucerons :

Faites macérer un kilo d'orties avec 10 litres d'eai de pluie, pendant 3 jours.

Diluer ensuite le purin obtenu dans 10 litres d'eau de pluie.

Pulvériser ensuite sur les plantes attaquées par les pucerons ou les arroser avec.

*************************************************

Contre les limaces :

Plongez 500 grammes de feuilles fraiches de rhubarbe dans 5 litres d'eau bouillante.

Porter à ébullition puis laisser infuser 24 heures minimum

Pulvérisez ensuite sur les plantes attaquées.

**************************************************

L'utilité des Coquilles d’œufs dans le jardin :

Les coquilles d’œufs ont les mêmes caractéristiques que les engrais classiques, elles sont riches en minéraux (notamment en calcium). C'est un engrais naturel riche en minéraux pour enrichir votre terre

Disposez des petits bouts de coquilles cassées un peu partout dans votre terre, cela l’enrichira, et favorisa la pousse de vos plantes.

La coquille d'oeuf est un répulsif naturel pour les nuisibles:

Les coquilles d’œufs s’avèrent très utiles pour repousser les nuisibles comme les limaces et autres rampants.
Vous pouvez placer vos coquilles broyées autour des plants de votre potager (salades, choux, radis…), les escargots ou limaces n’aiment pas se déplacer sur ce genre de matière et iront donc se nourrir ailleurs.

C'est aussi un fortifiant naturel pour vos semis de tomates et vos pêchers:

Les pieds de tomates sont sensibles au manque de calcium, ce qui peut entraîner des maladies si votre terre n’est pas assez riche.
Pour y remédier, avant de planter vos semis de tomates, pensez à déposez des coquilles "en morceaux" au fond du trou, le pied de tomate sera alors moins vulnérable aux maladies.

Pour prévenir contre la maladie de la cloche du pêcher :

Pour prévenir vos pêchers de la cloque du pêcher, accrochez des coquilles d’œufs aux branches du fruitier (placez les coquilles dans des sachets d’oranges, schets d’oignons…), que vous laisserez accrochés, toute l’année, dans votre arbre.

La coquille d'oeuf est aussi un pot biodégradable naturel pour faire pousser les graines :

Vous pouvez également utiliser les coquilles comme des petits pots naturels dans lesquels, vous ferez pousser de petites graines.
Les minéraux présents dans la coquille vont booster la pousse de vos graines de façon naturelle!

Pensez à faire un trou de l’autre côté de la coquille pour permettre à la terre de s’aérer et permettre à l’eau puisse être drainée. Une fois la plante prête à être transplantée, il suffit de fissurer la coquille et de mettre la plante en terre.


**********************************************

ASTUCE POUR COUPER UNE HAIE :

Ne coupez jamais vos haies, par temps "très froid".

Sachez que le froid affaiblit les plantes.

Les branches sont écrasées et vous ne ferez pas une coupe propre, pouvant cicatricer correctement.


*********************************************

FABRIQUER DU PURIN DE CONSOUDE :



La consoude sert de purin, mais aussi à fertiliser les sols. La grande consoude / les indiens se servaient jadis, de sa racine de la grande consoude, appliquée en cataplasme, pour réparer des os brisés des humains, lors d'accidents. Et cela fonctionnait puisqu'ils lui ont donné le nom de consoude(souder) !

Voici comment fabriquer du purin de consoude :

Il faut 1kg de feuilles fraiches macérées dans 10 litres d'eau.
Riches en azote et potasse, on utilise la consoude en purin, car elle favorise la croissance et la floraison des plantes.

En pulvérisation, dosez 1/2 litre de solution mère dans 10 litres d'eau.

En arrosage, diluez 2,5 litres de purin dans 10 litres d'eau.

Les feuilles de consoude s'utilisent aussi en paillis aux pieds des groseillers, framboisiers, et cassis.

Mises en tas, les feuilles de consoude sont aussi riches qu'un fumier.

**************************

LUTTER CONTRE LES PUCERONS :

Evitez de sortir les produits chimiques pour un ou deux pucerons que vous apercevez. Privilégiez les coccinelles qui sont des predateurs efficaces et naturels.

POUR ARRACHER DU PISSENLIT :

Pour supprimer le pissenlit, ne pulverisez pas de désherbant chimique, mais preferez le travail manuel avec une binette. Ou utilisez les recettes de grand-mère : fabriquez du purin d'orties ou une decoction d'ail.


LES DECHETS :

Surtout ne versez pas vos fonds de bidonds et eaux de rinçage dans l'évier ou dans l'egout. Diluez les et versez les dans un coin du jardin. Ne jetez pas vos ordures menageres; apportez les dans une dechetterie spécialisée.


RECUPERER L'EAU DE PLUIE :

Pour économiser l'eau, prévoyez un recuperateur d'eau de pluie. Choissez aussi des plantes peu gourmandes en arrosage. Le géranium est déconseillé car il consomme enormement d'eau !


QUELLLES PLANTES CHOISIR ?

En Champagne, banissez les fougères, les bruyeres et les pins qui adorent les sols acides. Optez pour les plantes qui aiment les sols calcaires : vivaces, lauriers, tulipes).


LE PAILLAGE :

La couverture du sol(par un element naturel ou artificiel) retient l'humidité et donc, diminue les arrosages.


L'ARROSAGE :

Arrosez le soir après 18H ou le matin, à la fraiche. Surtout pas en pleine chaleur car l'eau va s'évaporer.


PROTECTION INDISPENSABLE :

Portez des gants adaptés au traitement chimique, si vous en utilisez.
Sachez que les produits chimiques (pesticides) traversent la peau, ce que beaucoup de gens ignorent et sont loin d'être sans danger.

*******************************

A SAVOIR SUR LA PELOUSE :

Conservez une pelouse d’au moins 5 cm. Une tonte basse empêche une bonne régénération du gazon et favorise l’installation de plantes s’étalant à la surface du sol (pissenlit, plantain).
La tonte haute renforce l’enracinement du gazon et sa résistance à la sécheresse.

QUE FAIRE CONTRE LA MOUSSE ?

La mousse est signe d’acidification, de tassement du sol ou de zones d’ombre.
Un chaulage léger (dolomie par exemple) en automne permettra d’augmenter le pH.
Grattez le sol et aérez le sol avec un scarificateur sur une profondeur de 2 à 4 mm.
Un bon apport d’engrais au printemps permet de stimuler la croissance en herbe.
N’utilisez pas de sulfate de fer, il a tendance à acidifier le sol et donc favoriser la repousse de la mousse.

QUE FAIRE CONTRE LE TREFLE ?

Le trèfle apporte de l’azote à la pelouse, mais il peut paraître envahissant.
Pour lutter contre son installation, il faut enrichir la pelouse en engrais azoté.
Un apport de compost fin en surface (0.5 kg/m2) à la fin de l’hiver pourra faire l’affaire.
Pour les plantes en rosette comme les pissenlits, on peut apprécier leur charme mais elles se révèlent vite incontrôlables.
Un couteau à désherber ou un arrache-pissenlit sont efficaces, même si leur utilisation demeure parfois fastidieuse.

************************************

COMMENT PLANTER DES POMMES DE TERRE :

A la floraison du lilas, on plante ses "pommes de terre". Vieil adage, véhiculé par les amis des jardins ouvriers et familiaux.

Cette maxime populaire peut-être aujourd'hui contestée compte-tenu de la floraison hâtive et étonnante du lilas dans certaines régions.

Cet hiver (qui n'en était pas un) et l'actuelle douceur de ce début de saison, ont troublé nos certitudes et bouleversé nos traditions.

Cependant, j.Claude Bureaux vous conseille de rester fidèle au calendrier horticole de votre région, afin de bien étaler les récoltes.

On peut récolter les pommes de terres les plus hâtives. Un peu moins de 2 mois après la plantation.

Il faudra compter 3 (parfois 4 mois) pour les variétés tardives ou de conservation.

Afin de varier les saveurs, notre jardinier vous conseille d'acheter des tubercules de semence, en petit conditionnement, plutôt qu'une grande clayette.

Plantez vos pommes de terre en sol fertile, bien ameubli, débarrassé des grosses mottes de terre, des cailloux et du chiendent.

Griffez correctement le terrain en y incorporant un engrais organique ou un engrais "spécial pommes de terre" du commerce.

En suivant le cordeau, ouvrez à l'aide d'une houe ou d'une serfouette de larges sillons, espacés de 70 cm et profond de 10 cm.

Posez les tubercules en rang à 35 cm d'intervalle dans le sillon.

Prenez soin de ne pas abimer les jeunes germes.

Ramenez la terre délicatement travaillée sur les tubercules en comblant le sillon.

Arrosez après la plantation sans noyer le terrain.

Vous pourrez procéder dans quelques jours à un premier buttage qui protègera les pousses...



Mis à jour le 26.10.2016



Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2017 - Tous Droits Réservés