LE DEFICIT DE L'ETAT FRANCAIS SE CREUSE

par Erotica51


Le déficit de l'Etat français s'est creusé, fin Juillet 2014, à 84,1 Milliard d'euros.

Juin Juillet 2013, le déficit de l'Etat était de 80,8 Milliards d'euros...

Selon le Ministère des Finances, les comptes de l'Etat sont plombés par le Nouveau programme d'investissement d'avenir, d'un volume total de 12 Milliards d'euros.

Le déficit commercial, lui, s'est établi à 5,5 milliards d'euros, stable par rapport à son niveau en juin et, atteint en cumulé 34,8 MIlliards d'euros depuis janvier 2014, à peine mieux qu'à fin uillet 2013 ou il se montait à 35,9 Milliards d'euros...

30.07.2014

*******

Le Compteur de la Dette Publique de la France :

La France s'endette de 4640 euros de plus chaque seconde

soit 12 milliards de plus, tous les mois, en 2013, et près de 174 milliards par an.

La dette publique de la France atteint 4 923 milliards (dont 1 986 milliards pour l'Etat et 3090 mds hors bilan), soit 89,1% du PIB et l'équivalent de 26 300 euros pour 65 350 000 habitants au 1er janvier 2012.

Le déficit budgétaire de 2012 a été de 87,2 milliards d'euros.





La dette publique française augmente de 4640 € chaque seconde


La dette publique de la France sera proche 98?% de PIB en 2015 avant de baisser un tout petit peu en 2016.

La dette publique de la France en 2014


1.985.900.000.000 euros


93,6% du PIB

Grâce à des taux d'intérêt historiquement bas, la charge de la dette française a été en 2014 plus faible qu’attendu, ce qui a permis de limiter le poids de la dette, dans le budget de l’Etat, à moins de 45 milliards, contre 46,3 milliards en 2012. 45 milliards qui s'ajoutent au stock de dette accumulé depuis plus de 30 ans par l'Etat.

L'historique récent de la dette de la France


Dette de la France fin 2002 : 912 milliards d'euros vs 1833 Mds en 2013

Dette de la France fin 2004 : 1 076,9 milliards d'euros, soit 64,9 % du PIB
Dette de la France fin 2005 : 1 145,4 milliards d'euros, soit 66,4 % du PIB
Dette de la France fin 2006 : 1 149,9 milliards d'euros, soit 63,6 % du PIB
Dette de la France fin 2007 : 1 209,5 milliards d'euros, soit 63,9 % du PIB
Dette de la France fin 2008 : 1 327,1 milliards d'euros, soit 68 % du PIB
Dette de la France fin 2009 : 1 500,8 milliards d'euros, soit 77,9 % du PIB
Dette de la France fin 2010 : 1 591 milliards € et charge de la dette 42 Mds e
Dette de la France fin 2012 : 1 788 milliards soit 89,1% du PIB


* Dette de la France fin juin 2013 : 1 833 milliards €

* Dette de la France fin mars 2014 : 1 985,9 milliards d'euros (93,6% du PIB)


Qu'est ce que la dette publique de la France ?

La dette publique comprend les dettes de l'Etat, de la sécurité sociale et des collectivités territoriales.

Fin mars 2014, la dette de l'État au sens de Maastricht inclut celle de l'Etat central (1.577,3 milliards), celles des administrations de sécurité sociale (216,3 milliards), des administrations publiques locales (180,2 milliards) et des organismes divers d'administration centrale (12,2 milliards)

La dette est le total des engagements financiers de l’Etat. Elle résulte du cumul des besoins de financement de l’Etat, c’est-à-dire de la différence, année après année, entre ses produits (recettes fiscales, produits de privatisations, etc.) et ses charges (dépenses budgétaires, prises de participation, etc.)" (1)

Le déficit public, différence entre les recettes fiscales et les dépenses publiques, inclus évidemment dans ces dernières ce recours à l'emprunt qui équivaut à un cumul des besoins en capital nouveau, mais aussi en intérêts à payer sur la dette existante.

La dette publique française en 2013

La France s'endette de 5 500 € de plus, chaque seconde, en 2013 (4640 € mi 2013), soit 475 millions d'euros PAR JOUR, et près de 174 milliards par an. La dette publique de la France atteint 1788 milliards €, soit 89,1% du PIB et l'équivalent de 26 300 € pour 65 350 000 habitants au 1er janvier 2012. Le déficit budgétaire de 2012 a été de 87,2 milliards d'euros.

Le déficit budgétaire de 2012 avait été de 87,2 milliards d'euros.

Les recettes du budget de l'état ont été en 2011 de 338.79 Mrd EUR. Les dépenses ont été de 467.27 Mrd EUR. Le déficit était donc à 78.7 Mrd EUR (2489 EUR par seconde) (2)


Les recettes et dépenses du budget de l'Etat comprennent :


Les montants nets pour le budget général, y compris fonds de concours

Les totaux pour les budgets annexes, y compris fonds de concours

Les comptes spéciaux - Comptes d'affectation spéciale

Les comptes de concours financiers

Les comptes de commerce

Les comptes d'opérations monétaires


La Dette publique par Français début 2012 :


La dette publique par habitant était de 27 870 euros en juin 2013

26 300 € pour 65 350 000 habitants au 1er janvier 2012.

25 823 euros de dette publique par habitant en août 2011

14 880 euros de dette publique par habitant en 2003

Quelle est la dette publique française ?

Fin 2012, le gouvernement estimait l'encours de la dette publique à 89.1% du PIB

En 2011, au total, le service de la dette de l'etat représentait 173,7 milliards d'euros, ce qui équivalait à la totalité de ses ressources fiscales directes.

A fin septembre 2011, la dette publique française était de 1688.9 Mrd EUR selon France Tresor. Ce pourcentage amène la dette à un niveau de 1788.42 Mrd fin 2012 (2515 Eur par seconde).

Au 30 juin 2010, la dette de la France au sens de Maastricht s'élevait à 82,9% de la richesse produite par la France en un an, soit le niveau visé par le gouvernement pour la fin 2010. En chiffres bruts, cela représentait 1591,5 milliards d'euros, selon l'Insee, soit une hausse de 56 milliards € par rapport au 31 mars.

Dette de la France à la fin 2010 : 1 700,8 milliards d'euros, soit 77,9 % du PIB

Déficit public français 2010 : 173,7 milliards d'euros (soit 5508 euros par seconde)

La charge de la dette, les intérêts, à verser pour 2010 prévu dans la loi de finance : 42,5 milliards €

Fin 2010, gouvernement prévoyait au niveau de dette record de 82,9% du PIB en 2010 et une hausse à 86,2% en 2011 et à87,4% en 2012, avant de retomber à 86,8% en 2013 et 85,3% en 2014

Fin 2009, La dette publique de la France était de 1 489 milliards d'euros, soit 77,6 % du PIB, contre 67,5 % du PIB en 2008. Le déficit public de la France était 7,5 % du PIB en 2009, à 144,8 milliards d'euros. Ces niveaux étaient bien supérieurs aux limites autorisées par les traités européens: 3 % du PIB pour le déficit public et 60 % du PIB pour la dette.

Cette charge était déjà en 2005, le 2ème poste budgétaire de l'Etat français, après celui de l'éducation nationale et avant celui de la Défense. Le remboursement du capital de la dette, qui fait partie du service de la dette, représentait alors pour l'Etat environ 70 milliards d'euros, c'est-à-dire la somme de toutes les autres recettes fiscales directes (impôt sur les sociétés, ISF, etc.).

Déficit public français 2010 : 173,7 milliards d'euros soit 82,9% du PIB à fin juin source Insee)


Montant de la Dette Publique par habitant : 25.823 euros!

Rapporté à la population francaise fin 2010, soit 65 013 000 habitants, la dette publique de la France était donc de 25 823 euros de dette publique par habitant en août 2011

La charge de la dette française :

Dans le projet de loi de finances pour 2010, la charge nette de la dette de la France était prévu à 42,5 Milliards d'€uros

Les compteurs de la dette des pays européens

En août 2011, les pays européens étaient endettés à la hauteur suivante :


Irlande : dette publique de 148 milliards d’euros.
Portugal : dette publique de 160 milliards d’euros.
Grèce : dette publique de 328 milliards d’euros.
Espagne : dette publique de 638 milliards d’euros.
Italie : dette publique de 1843 milliards d’euros.
Allemagne : dette publique de 2079 milliards d’euros.


Ce compteur de la dette française fait une estimation instantanée de la dette française en prenant en compte les derniers chiffres de la dette réelle française ainsi que des dernières stimations disponibles. Ce compteur de la dette française évolue sur un rythme rapporté à la seconde.

www.planetoscope.com



Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2017 - Tous Droits Réservés