LES DANGERS CACHES D'INTERNET

par Erotica51


Combien d'entre vous savent ce qui se cache derière la façade bien lisse d'Internet ? En connaissez-vous vraiment les dangers ? Contrairement à ce que l'on imagne, Internet est devenu la porte ouverte à certains, pour détruire aussi votre vie. Le cas de ce jeune homme, agé de 18ans, en est un parfait exemple ! Ne vous deshabillez pas sur Internet sinon vous serez un jour victime de chantage ou vos photos privées circuleront à votre insu sur des sites pornographiques ! Voici quelques exemples des dangers sur Internet qui vous guettent et conseils utiles :

Il se suicide à 18 ans, victime d'un chantage sur internet - Brest


Le 10 octobre dernier, lendemain du suicide d'Amanda Todd, cette jeune Québécoise de 15 ans harcelée sur internet, Gauthier, 18 ans, a été retrouvé pendu dans l'abri de jardin de sa maison familiale à Brest.

Le jeune homme a mis fin à ses jours après avoir été victime d'un chantage par internet interposé.

Deux semaines après la disparition de leur fils, les parents de Gauthier ont décidé de raconter son histoire pour mettre en garde les adolescents.

Le drame s'est noué sur un site de rencontres aléatoires.

Le lycéen en terminale, décrit comme équilibré par son entourage, entre en contact avec une jeune femme.

L'un et l'autre se livrent alors à une séance d'effeuillage, avant de poursuivre leurs échanges sur Facebook.

L'interlocutrice accède ainsi aux contacts de Gauthier qu'elle menace:

«J'ai une vidéo porno de toi. Si tu ne me donnes pas 200 €, je vais détruire ta vie». Paniqué comme en témoignent des SMS échangés avec un cousin, Gauthier est sorti de sa chambre pour commettre l'irréparable.

Ses parents ont porté plainte contre X. Le contact du jeune homme a été localisé dans un cybercafé en Côte d'Ivoire.

Autant dire qu'il est improbable que le ou les maîtres-chanteurs puissent être inquiétés, ni même identifiés.

La Dépêche du Midi

28.10.12

*********************************

Un mari bigame dénoncé sur Facebook par sa première épouse

En Australie, une jeune mariée a reçu un message Facebook de la première épouse de son mari, la prévenant qu'il n'avait jamais divorcé...


Ils se marièrent et eurent beaucoup... de problèmes à cause de Facebook. Une jeune mariée de 38 ans, originaire de Melbourne en Australie, a découvert par un message envoyé sur le réseau social, que son époux (40 ans) était en fait bigame, révèle un journal en ligne australien.

La (mauvaise) nouvelle a été déclenchée lorsqu'elle a modifié son statut Facebook. La jeune épouse a notifié qu'elle était devenue par mariage, Mme Keyet, toute à sa joie de faire partager à sa communauté d'amis, son nouveau bonheur.

« Hello, nouvelle Mme Keyet. Comme pouvez-vous être Mme Keyet alors que je suis encore Mme Keyet ? De la part de l'ancienne Mme Keyet ». Telle est le message reçu (presque aussitôt) par la jeune épousée via sa messagerie Facebook.

Sans perdre, en apparence, son sang froid, la jeune mariée aurait répondu à sa correspondante qu'elle devait faire erreur, son nouveau mari, Mr Keyet, lui ayant assuré que sa précédente union avait été invalidée.

Malheureusement, l'infortunée jeune mariée a dû se rendre à l'évidence. Ses recherches effectuées sur le registre des divorces ont montré que le précédent mariage de son époux n'avait jamais été dissous.

La jeune épouse dupée aurait demandé l'annulation de son mariage et requis que son futur ex-mari soit poursuivi pour bigamie. Faudra t-il, un jour, renvoyer à Facebook, son acte de mariage, pour justifier son statut "Marié" ?



Frédéric Bergé

01net.

le 17/04/13

****************************************



Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2017 - Tous Droits Réservés