BILAN DES CINQ DERNIERES ANNEES
EN FRANCE

par Erotica51



Malgré un vote fracassant, il y a cinq ans, exigeant un changement complet d’orientation, la Droite n’a pas su tirer la leçon des problèmes que les Français attendaient de voir résoudre : (l’emploi, l’insécurité, la santé, la drogue, la sécurité routière, les retraites) dans leurs axes de priorité. La croissance par ailleurs a été médiocre, quoiqu’on ait fait croire à la population, qui en a fait les frais, une fois encore.

On ne peut que constater amèrement au bout de ces cinq dernières années les dégâts d’une politique plus irientée sur le profit personnel que sur la préoccupation des français:

- Un public déficit croissant (43 milliards annoncés pour 2007)

- Une sécurité sociale déficitaire malgré la multiplication des nombreux prélèvements

- Une dégradation histoire de la balance commerciale

- Pas de performances économiques en matière d’emplois (La France a créé deux fois moins d’emplois que tous les pays réunis de la Communauté européenne) !

- L’augmentation d’une pauvreté réelle et durable avec un supplément de
249 OOO Rmistes. Combien sont-ils réellement aujourd'hui ? Pourquoi ce silence sur les chiffres des Rmistes ?

- En 2003, il y avait 4 472 965 bénéficiaires de la CMU. En 2005, leur nombre a grimpé à 4 793 309. Aujourd’hui, il y aurait déjà plus de 4 900 000 bénéficiaires à la CMU ! Il n’est donc pas étonnant que la Sécurité sociale soit déficitaire.

- On ne peut que déplorer l’explosion de la Dette publique (augmentation de 170 Milliards d’euros depuis 2001).

- Pour combler les déficits, le Gouvernement actuel (Droite) a du privatiser à tour de bras ((les Sociétés autoroutières, Gaz de France)

- L’Etat a augmenté les taux de Prélèvements Obligatoires qui étaient en 2003 à 43,1% et sont passés à 44% en 2006 !

- La Pression fiscale n’a cessé de grimper pour les ménages les plus modestes, de 531 Euros par foyer, depuis 5 ans, au profit des plus aisés, aggravant les disparités.

- L’ETAT a aggravé la qualité du Service Public en supprimant un nombre incroyable de postes de fonctionnaires, sans les remplacer, provoquant une situation de stress continuel parmi les fonctionnaires surchargés. Il est aussi amusant de voir l’augmentation ridicule qu’ils viennent d’obtenir sur leur fiche de paie : 4 euros de supplément par mois ! Pas de quoi relancer une économie moribonde, il faut bien l'admettre.


Aujourd’hui, notre pays se retrouve gravement endetté. La situation sociale et économique n’a cessé de se dégrader, avec la fuite des entreprises qui ont choisi les délocalisations, plongeant des milliers de foyers dans la misère et la pauvreté, laissant les grandes villes se vider de leur population.

Le marché du travail n’a cessé de se dégrader, aggravant la situation des entreprises étouffées sous les charges patronales les plus lourdes de l’Union européenne et la population de plus en plus endettée. Les entreprises sont de plus en plus nombreuses ont préféré se délocaliser pour échapper aux charges patronales, plongeant des milliers de foyers au chômage.

Il est à craindre que cette population naufragée aura la dent dure au moment de voter, en voyant les salaires incroyables de nos dirigeants actuels et le marasme dans lequel les personnes licenciées, viennent, elles, de plonger, obligées de tout revendre pour subsister.

Il ne faut pas oublier qu'il y a 5ans, après s'être octroyé généreusement 70% d'augmentation sur leur salaire, ce gouvernement s'était engagé à lutter sur la préoccupation principale des Français : l'Emploi.

La charge de travail qui attend ceux qui se verront nommés au prochain gouvernement va être lourde de conséquences, sous peine de voir la France pays s’effondrer et une explosion sociale leur sauter en plein visage. On ne peut oublier toutes les grèves qui ont agité la France durant les années 2009, 2010, et les plus graves en 2011. Une population ne peut continuer à lutter contre la pauvreté avec des promesses électorales qui s’envolent au premier coup de vent léger. Alors que tout continue d’augmenter, les salaires des salariés continuent de stagner (15 millions de salariés sur 65 millions d'habitants en France. Il est à craindre cette fois-ci que la population saura leur rappeler aux prochaines élections ! La France est devenue un baril de foudre prêt à exploser, face au mécontentement qui n'a cessé de s'amplifier.


16/12/06



Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2017 - Tous Droits Réservés