LA GRIPPE AVIAIRE

par Erotica51


PARIS (AFP) 21:44

Grippe aviaire: premier cas de H5N1 en France

Le virus H5N1 de la grippe aviaire, dans sa forme hautement pathogène et transmissible à l'homme, a été identifié pour la première fois en France, a annoncé samedi soir le ministère de l'Agriculture.L'événement

Le résultat définitif des tests sur un canard sauvage trouvé mort lundi dans l'Ain a confirmé qu'il était bien porteur du virus.

"Le laboratoire national de référence de l'AFSSA (Agence française de sécurité sanitaire des aliments) vient de confirmer la présence d'un virus H5N1 hautement pathogène sur le canard sauvage trouvé mort le 13 février 2006 dans la commune de Joyeux (Ain)", a indiqué le ministère dans un communiqué.

La France devient ainsi le sixième pays de l'UNION EEUROPEENNE touché par le H5N1, transmissible à l'homme dans certaines conditions de grande proximité avec les volailles, après l'Italie, la Grèce, l'Allemagne, l'Autriche et la Slovénie.

Le président Jacques Chirac, en visite officielle en Thaïlande, avait déclaré avant l'annonce officielle qu'il fallait prendre ce cas "avec calme mais avec le plus grand sérieux".

"L'ensemble des mesures nécessaires en cas de contamination d'un oiseau sauvage par un virus H5N1 hautement pathogène ont été prises dès la suspicion" vendredi, a rappelé le ministère en ajoutant qu'il n'y avait donc "pas lieu de les renforcer".

Une zone de surveillance de 10 km avait été mise en place dès vendredi autour du lieu où le canard avait été retrouvé le 13 février, avec une zone de "protection renforcée" de 3 km. Dans ce périmètre, les sorties de volailles et autres oiseaux captifs sont interdites.

La France avait aussi décidé mercredi, comme plusieurs autres pays européens, d'étendre à l'ensemble du territoire métropolitain le confinement de toutes les volailles élevées en plein air ou détenues par des particuliers.

"On est sur le pied de guerre. On appelle tous les éleveurs à surveiller encore plus leurs élevages et a alerter les services vétérinaires s'ils ont des suspicions", a déclaré à l'AFP Christian Marinov, de la Confédération française de l'aviculture.

Le ministre de l'Agriculture Dominique Bussereau s'est rendu samedi après-midi à Joyeux, commune située dans la région des marais de la Dombes où avaient été découverts sept canards morts, afin de vérifier le dispositif mis en place et d'exprimer sa solidarité aux éleveurs.

Par ailleurs, les cadavres d'une quinzaine d'oiseaux retrouvés dans différents départements français, notamment en Seine-et-Marne, sont en train d'être examinés pour savoir s'ils sont porteurs du H5N1.

La grande majorité de ces animaux sont des cygnes mais il y a également des canards, dont les deux retrouvés morts jeudi en baie de Somme, un héron et une tourterelle, a précisé à l'AFP la direction générale de l'alimentation.

Les premières analyses effectuées sur un cygne découvert samedi près de Soissons (Aisne) se sont révélées négatives.

M. Bussereau a aussi rappelé qu'aucun cas de grippe aviaire n'avait été découvert jusqu'à présent dans les élevages français. Il a réaffirmé qu'il n'y avait "aucun danger" à consommer de la volaille.

Il a aussi assuré qu'il n'y avait "pas de panique" samedi au marché de gros de Rungis (Val-de-Marne) et pas de nouvelle baisse constatée des ventes de volailles. Ces ventes sont actuellement en baisse de 15% en moyenne, et jusqu'à 20% pour les poulets entiers et ceux bénéficiant de labels.

Mais "étant données les conséquences économiques" de l'apparition du virus H5N1 en France, "des mesures nécessaires de solidarité seront prises par le gouvernement", a promis M. Bussereau, qui avait déjà annoncé une aide de 6 millions d'euros pour la filière avicole.


Rappel : Voir le N°112 d'octobre 2005

Malgré les efforts de prévention, la grippe aviaire continue de progresser en Europe, avec de nouveaux cas en France et d'autres cas suspects en Autriche ou en Suisse, ce qui aggrave les craintes des consommateurs et la crise des filières avicoles européennes.

"C'est pas du tout rassurant, mais il faut garder le moral": Alain Themé, éleveur de l'ouest parisien chez qui s'est déroulé vendredi un exercice de simulation de découverte du virus H5N1, perd soudain le sourire en réalisant que ses 1.200 faisans ne sont pas à l'abri malgré les précautions prises.

En Allemagne, le virus H5N1 s'est rapproché vendredi de Berlin et a atteint pour la première fois une grande ville, Mannheim (sud-ouest), tandis que l'Autriche a détecté huit nouveaux cas de grippe aviaire sur des animaux.

En Grèce, trois nouveaux cas ont été détectés, en Suisse, quatre, et en Roumanie, le virus H5N1 a été décelé sur des poules dans le sud et sur une oie sauvage dans l'est.

La progression de la maladie, qui ne touche pour l'instant que des animaux, a réveillé de vieilles angoisses chez les consommateurs.

En Allemagne, des centaines de propriétaires de chats, préoccupés par l'apparition d'un cas de grippe aviaire sur un félin, ont délaissé leur fidèle compagnon dans des dispensaires.

Or "l'irrationalité des consommateurs met tout un tissu économique en danger", a prévenu Yves Bonnot, président du syndicat des agriculteurs de Saône-et-Loire (centre-est de la France), qui a appelé "au civisme" de la population en matière de consommation de volailles.

Les pertes de la filière avicole en France sont évaluées à 40 millions d'euros par mois, tandis que 8.000 à 10.000 emplois seraient menacés. En Allemagne, les aviculteurs ont subi jusqu'à ce jour 143 millions d'euros de pertes.

Plusieurs voix, de politiques et d'agriculteurs, ont par ailleurs condamné une décision prise par un maire de la région parisienne de retirer le poulet des menus des écoles.

Rappelant que la consommation de volailles restait sans danger pour la santé, plusieurs groupes français de restauration ont indiqué qu'ils continuaient de proposer du poulet dans les restaurants d'entreprises, les cantines scolaires ou les hôpitaux.

L'épizootie a commencé à mettre le tourisme à mal, comme dans le nord-est de l'Allemagne. En France, les voyagistes accusent une baisse de fréquentation vers la Turquie, mais pas vers l'Asie.

OOOOOOOOOOOOOOOOOOOO


Découvrez Les Jolies Ballades en France  de Marie51



Visitez Le Journal Secret  d'EROTICA51




Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2017 - Tous Droits Réservés