LES AUGMENTATIONS EN 2011

par Erotica51


Une fois encore, le contribuable va être obligé de mettre la main à la poche. 2011 s'annonce une année charnière, alors que les salaires ne suivent plus et sont à la traine. Les premières augmentations commencent pour les contribuables, de plus en plus, en colère :

* L'AUTOROUTE ET LE TGV PLUS CHERS !
Les tarifs des péages des autoroutes et des billets TGV augmentent de 2,24% et de 2,85%. C'est plus que l'inflation (1,5%), ce qui suscite la colère des usagers.

* AUGMENTATION DES PEAGES :
Une taxe de 0.32% pour financer la SNCF : un scandale de plus au profit de ce monopole d'Etat.


* AUGMENTATION DES TAXIS :

LES TAXIS VONT AUGMENTER EN 2011 :

Le prix minimum d'une course de taxi augmente en 2011. Le prix minimum de la course de taxi en France va augmenter de 2,1% à compter du 1er janvier 2011 et sera de 6,20 euros contre 6,10 Euros auparavant, selon un arrêté publié mercredi au Journal Officiel.

Les trois composantes de la course de taxi "ne doivent pas, après majoration, dépasser les montants suivants: prise en charge 3,43 euros, indemnité kilométrique 0,94 euro et heure d'attente ou de marche lente 31,58 euros", selon cet arrêté.

Le tarif minimum, suppléments inclus, susceptible d'être perçu pour une course passe à 6,20 euros contre 6,10 euros auparavant. Après parution de cet arrêté, les taxis ont deux mois pour se rendre auprès d'un installateur agréé pour faire modifier leur compteur.

Ils doivent apposer une affichette dans leur véhicule sur les conditions d'application de prise en charge.

* Voici la longue liste de ce qui va augmenter en ce début 2011


3 à 4% - LOYERS (application des clauses légales d'augmentation).

3 à 4% - Assurances habitation (voir discourt des assureurs).

3 à 4,5% - Assurance automobile (voir discourt des assureurs).

8 à 10% - Mutuelles de santé (taxation de l'État : impôt déguisé).

3 à 4% - EDF/GDF (augmentation pour couvrir les investissements).

19,6% - Internet (nouvelle TVA à 19,6% sur le "triple play").

22 à 23 € - Visite de base des médecins conventionnés.

Gasoil/Essence (taxe : TIPP + fluctuation du brut mondial).

Cigarettes (augmentation pour dissuader les fumeurs).

Impôt locaux (transfert des charges de l'État vers les régions).

Impôts (nouveaux systèmes de calcul qui augmentent les impôts).

Fin de l'avantage fiscal pour les couples mariés ou pacsés.

Réduction de la prime à la casse sur l'achat de voiture.

Réduction de 5g/km du CO2 pour les seuils de bonus/malus.

Produits alimentaires (sucre, café, blé, etc.)

Matières premières (spéculation mondiale)


* GAZ : augmentation de 5% au 1er Avril 2011

* ELECTRICITE AUGMENTATION 2011

Augmentation de la CSPE au 1er janvier 2011.

le : 20/02/2011

La ligne CSPE de votre facture d'électricité a augmenté en janvier. La CSPE est passée de 4.5€/MWh à 7.5€/MWh. Cette augmentation est bien due pour l'essentiel au surcoût du rachat de l'électricité éolienne et voltaïque.

Le document de référence sur lequel je m'appuie est le document de la CRE suivant :
http://www.cre.fr/fr/content/download/10349/173515/file/20101129-Note_CSPE.pdf

En 2009 la charge ENR (comprendre surcoût de rachat) a été de 324M€ pour l'éolien et 66M€ pour le voltaïque. Cette surcharge est appliquée sur 400TWh (80% de la production).

Ce qui donne 390M€/400TWh = 0.98€/MWh.

En 2011 la charge prévisionnelle ENR bondit à 413M€ pour l'éolien (+27%) et 998M€ pour le voltaïque (+1500%). Ce qui donne 1410/400= 3.52€/MWh

L'augmentation de la CSPE de 4.5 à 7.5€/MWh est donc bien due à l'éolien et au voltaïque pour l'essentiel.

Le prix du kWh hors taxe est de .0817€/kwh aujourd'hui (tarif bleu standard). L'augmentation due à l'éolien et au voltaïque en janvier a donc été de 3.1%. (2.54/81.7).

La CRE prévoit une CSPE à 11.5 €/MWh à très court terme si le voltaïque croit au rythme actuel (dès 2012).

*********************************

Hausse des prix du gaz de 5,2% au 1er avril, soit 21% sur un an !

La Commission de régulation de l'énergie (CRE) a approuvé, à la demande du groupe GDF Suez, de relever les tarifs du gaz naturel de 5,2% en moyenne au 1er avril, a-t-elle annoncé lundi, ce qui porte l'augmentation des prix à 21% sur un an.

"La CRE a constaté que le barème proposé par GDF Suez au 1er avril 2011 est conforme à la formule tarifaire de ses coûts d'approvisionnement", indique-t-elle dans un communiqué.

Cela "entraînera à partir du 1er avril une hausse moyenne des tarifs de vente de 0,245 centime d'euros par kilowattheure", ajoute-t-elle, soit une hausse moyenne des prix du gaz de 5,2%. Pour les 6,1 millions de consommateurs ayant un chauffage individuel au gaz, la hausse sera de 4,9%, précise la CRE.

L'augmentation des prix avait été annoncée dès février par Le Figaro puis confirmée par le ministre de l'Energie Eric Besson le 1er mars.

Depuis juillet 2005, les tarifs du gaz naturel ont augmenté de 61%. Sur la seule année écoulée, la hausse des prix s'élève à 21%. 88% des 10,7 millions de foyers abonnés au gaz sont assujettis aux tarifs réglementés. Ces tarifs, réévalués en principe tous les trois mois, évoluent en fonction d'une formule mathématique complexe fixée par arrêté ministériel.

Hausse des prix du gaz de 5,2% au 1er avril, soit 21% sur un an

Depuis début 2010, ce n'est plus le gouvernement qui propose les hausses ou les baisses de tarifs.

C'est le groupe d'énergie GDF Suez, détenu à 35% par l'Etat, qui en prend l'initiative.

La CRE vérifie ensuite que les mouvements tarifaires réclamés par l'ex-Gaz de France sont conformes à la formule de calcul des prix, qui est censée refléter l'évolution du coût du gaz importé par la France.

Les tarifs sont ainsi indexés sur l'évolution du taux de change euro/dollar, les cours du fioul et les cours du pétrole brut. En outre, la formule de calcul prend en compte depuis cette année les "prix du gaz naturel coté aux Pays-Bas".

Sans l'introduction de cette nouveauté, "l'ancienne formule aurait donné une hausse de 6,5%", précise la CRE. Les cours du gaz ont en effet fortement baissé sur les Bourses de l'énergie ces dernières années, en raison d'une surproduction mondiale. Pour tenir compte de cette situation nouvelle, les gros acheteurs de gaz, tels que GDF Suez, ont négocié une révision de leurs contrats avec leurs principaux fournisseurs, tels que le norvégien Statoil, le russe Gazprom ou l'algérien Sonatrach.

Ces contrats fixés pour 20 ans indexaient en effet le prix du gaz sur les cours du baril de pétrole, ce qui est actuellement défavorable aux acheteurs.

La France IMPORTE 98% du gaz naturel qu'elle consomme.

28/03/2011 à 10:16

*********

Je plains tous ceux qui ont encore le gaz chez eux !

Si j'ai bien compris la leçon :

Augmentation au 1 avril 2011 de 5/2% soit une augmentation de 21% en 1 an !

Depuis juillet 2005 au 1/4/2011 cela represente 61% d'augmentation pour les 10?7 de foyers !

Aujourd'hui, il reste 6,1 millions de consommateurs qui utilisent encore le gaz en France, soit une perte de 5,6 millions de consommateurs du gaz !

Je ne parle pas du prix non plus de l'abonnement qui augmente aussi !

Faites vos comptes et changez vite votre manière de vous chauffer !

5/4/2011

OOOOOOOOOOOOOOOOOOOO


DECOUVREZ LES BALLADES DE MARIE51EN FRANCE



SAVOUREZLES HISTOIRES EROTIQUES d'EROTICA51



VOUS AIMEREZ LES POESIES DE REVE51 ET DE SES AMIS



Visitez LE JOURNAL SECRET d'EROTICA51




Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2017 - Tous Droits Réservés