L'ANGE AU SOURIRE DE REIMS
PLEURE AUJOURD'HUI

par MARIE51

Warning: getimagesize(images/CATHEDRALE-DE-REIMS_LA-REINE-DE-SABA_7249.jpg) [function.getimagesize]: failed to open stream: No such file or directory in /home/erotica/www/article/articl.php on line 121



Aujourdhui, la Cathédrale Notre-Dame de Reims parait plus triste tout comme son ange au sourire qui semble pleurer sous l'effet de milliers de gouttes de pluie.

Mais que se passe-t-il ? Trois merveilleuses statues avaient retrouvé la vie, grace au talent incroyable d'un sculpteur émérite et discret : Nicolas Bulloz.

Doué de ses doigts, Nicolas Bulloz était né en 1955, d'une lignée de photographes, amoureux de la beauté naturelle. Tombé sous le charme d'une borne volée de l'ancien Paris, Nicolas fit l'apprentissage dessus de la sculpture, suivi par les remontrances du Commissériat.

Il exerça plusieurs métiers : gardien de nuit à l'Odéon; très bon dessinateur, tout son temps libre passa à travailler la ferraille ou à caresser la pierre, pour lui donner vie.

De ces nombreuses expériences, il abordera le monde du travail, tout fier, avec un diplome de sculpteur en poche. Puis il lui faudra quelques années à acquerir cette expérience et se faire connaitre.

Il aimait se frotter aux monuments, considérant que c'était à ses yeux, la meilleure des expériences.

Il déclarait modestement : la confrontation avec les chefs d'oeuvre incite à se dépasser.


Le travail de Nicolas Bulloz fut important. On lui doit son intervention sur :

* les voussures de l'église Saint Nicolas à Rethel (08)

* La création de crochets sur la Cathédrale Saint Pierre et Saint Paul de Troyes (10)

* La remise en état des frises de contreforts de l'église St Pierre et St Paul de Villenauxe-la-Grande

* le symétrique d'une tête de vache au château de Buzancy

* la création d'une femmme representant la ville sur le portail de l'hôtel de ville de Chalons-en-Champagne

* La Piéta à Sainte-Savine dans l'Aube(10)

Ces dernières années, il permit au public d'admirer 3 belles statues de la Cathédrale de Reims dont :

* L'ange au sourire

* La reine de Saba

* L'homme à la tête d'Ulysse

Agé de 57 ans seulement, Nicolas Bulloz a fermé les yeux, vaincu par la maladie, laissant derrière lui, ses statues en larmes comme sa famille et ses amis.

Mise à jour le 2/06/2012

OOOOOOOOOOOOOOOOOOOO


DECOUVREZ LES BALLADES DE MARIE51EN FRANCE



SAVOUREZLES HISTOIRES EROTIQUES d'EROTICA51




Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2017 - Tous Droits Réservés