A COMME PREMIER AMOUR

par Erotica51



C'est un sentiment profond que l'on éprouve, pour une personne particulière. En général, que l'on soit Homme ou Femme, nous nous rappelons toujours de notre Premier Amour.

Il n'y a pas d'age particulier pour l'avoir rencontré. Celui-ci peut remonter à l'enfance, sur les bancs de l'école, comme plus tard, dans la vie, pour l'avoir croisé et laissé s'échapper.

Peu d'entre nous peuvent se targuer de vivre encore avec pourtant. C'est auprès de ce Premier Amour que nous allons éprouver nos premiers battements de cœur. C'est auprès de lui aussi que nous ressentirons ce trouble profond, comme ces premiers bredouillements en nous interpellant.

Le Premier Amour est quelque chose de fragile et terriblement émouvant. Il faut parfois peu de choses pour le perdre : une parole dite sur le coup de la colère, un train loupé provocant un certain ressentiment, une nouvelle rencontre qui arrive dans votre vie, un changement de ville, des sentiments éphémères, une personne qui se joue de vos sentiments.

Ce Premier Amour, c'est aussi l'époque des premiers émois, même si nous sommes encore des adolescents maladroits. On le voit auprès des gosses qui s'attendent, timidement, devant la grille de l'école. On le découvre, émus, dans le regard énamouré de ces adolescents qui se tiennent, pudiquement, par la main, en revenant du lycée ou en y allant.

Ce premier Amour demeure pour beaucoup important et restera gravé dans notre mémoire, d'une manière indélébile. Nous nous rappellerons toujours de son prénom, ou son regard, ou aussi un geste de tendresse.

C'est aussi pour ce Premier Amour que nous offrirons notre virginité. Parfois, l'histoire continuera durant plusieurs années. D'autres fois, elle s'arrêtera, sans qu'on comprenne pourquoi.

Il reste difficile de garder un premier Amour. Parce que la vie autour de nous fait qu'on en oublie nos engagements réels, que les couples se font et défont trop rapidement, que les tentations sont devenues plus nombreuses autour de nous et que par fierté, nous en oublions le mal fait à nos enfants.

Le premier Amour rime malgré tout avec toujours, dans nos mémoires, parce qu'on y repense avec nostalgie et tendresse. Qu'il reste un moment d'émerveillement dans notre regard et que rien ne pourra le détruire, au fond de notre mémoire.

J'ai 13 ans. Lui aussi. Il s'appelait Bertrand et était le premier de la classe. Il fut le premier à m'adresser mes premiers billets doux. Sa gentillesse pour moi demeure proverbiale.

Il fut le premier à m'aider pour les Maths. Grâce à lui, je suis devenue, à mon tour, première de la classe. Merci Bertrand, où que tu sois, car je ne t'ai jamais oublié.

OOOOOOOOOOOOOOOOOOOO


DECOUVREZ LES BALLADES DE MARIE51EN FRANCE



SAVOUREZLES HISTOIRES EROTIQUES d'EROTICA51



VOUS AIMEREZ LES POESIES DE REVE51 ET DE SES AMIS



Visitez LE JOURNAL SECRET d'EROTICA51




Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2017 - Tous Droits Réservés