L'ETOILE DE L'AMITIE

par Erotica51


Qui peut, en l'observant, deviner, que sous ses traits discrets, règne la plus fidèle des qualités ? l'Amitié. Depuis combien d'années, nous connaissons nous, en réalité ? Tant d'années…que nous avons partagées….

Te rappelles-tu, Aurore, de ces vacances...de ces photos mémorables que je prenais, pendant que tu t'arrêtais, innocente, sur la plage, demandant l'heure, inlassablement, à tous ces superbes garçons ? ? ? Quels joyeux sourires de connivence, nous échangions, quand nous réussissions à obtenir leur accord, pour poser pour cet extraordinaire album….

Te rappelles-tu ces regards, emplis d'admiration, dont tu couvais ce garçon, Gérard, la terreur, des mamans, mais la coqueluche des filles de notre rue….Et ta fierté, en t'accrochant, à son bras, le jour ou tu es allée danser, avec lui….Il fut ton premier amour d'adolescente…..comblant tes rêves de beauté.

Tu as su me faire partager tes larmes et tes joies et je t'ai offert mes sourires et mes peines….m'accompagnant, au bord de cette tombe fraîche, te tenant, droite et fière…toi, si sensible, les yeux emplis de tant de peine, que tu retenais, pour que je ne craque pas….

Te souviens tu de ce petit garçon, que tu m'as posé, dans les bras, en me demandant, la voix emplie d'émotion, d'en être la marraine….Cette petite boule, si fragile, si douce, émouvante, agrippé mon pouce, d'une poigne si ferme : ton fils : Johnathan….

Je me souviens de tes grands yeux radieux. en te découvrant amoureuse, devenant étrangement belle. Tes éclats de rire savaient balayer ma fatigue et nous partions, à l'aveuglette, dans la région, découvrant, aventureuses, de superbes endroits que je m'empressais, mutine, de photographier, ta silhouette joyeuse, avec mes paysages, mine de rien….

Tu as quitté ma ville, t'éloignant, si loin, depuis, avec ton époux et tes petits. Si tu savais, comme tu me manques. Nos étés pleins de soleil me reviennent, comme tes éclats de rire, ta peau rougie sous le soleil semblait n'effrayer que moi. Nous plongions, joyeuses, dans l'eau fraîche….parlant des heures durant….jusqu'à en avoir la gorge sèche….

J'ai retrouvé grâce, à Toi, ma joie de vivre, même si je craque, de temps en temps. Il faut laisser faire le Temps. Toi qui n'aimait pas l'informatique, t'en voilà privée, car nous ne pouvons plus correspondre, aujourd'hui et cela me manque d'être sans nouvelles, si longtemps….

Aurore, mon amie des bons et mauvais jours, toi, mon amie fidèle de tous ces instants perdus, aujourd'hui, comme tu me manques. Johnathan a changé, si vite, tout comme ce temps qui s'enfuit. Une question m'obsède : quand te reverrais-je ??

Il ne me reste, de Toi, de Vous, qu'une lettre bouleversante où notre amitié te manque, à toi aussi, tellement.

Le soir, j'observe ce ciel immense, cherchant cette étoile que tu aimais, lui inventant une histoire: ton destin, le mien, réunis par le hasard et ce sourire qui nous unissait, levé vers Elle : L'Etoile de l' Amitié...

OOOOOOOOOOOOOOOOOOOO


DECOUVREZ LES BALLADES DE MARIE51EN FRANCE



SAVOUREZLES HISTOIRES EROTIQUES d'EROTICA51



VOUS AIMEREZ LES POESIES DE REVE51 ET DE SES AMIS



Visitez LE JOURNAL SECRET d'EROTICA51




Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2017 - Tous Droits Réservés