ELLE AVAIT L'AIR D'UN ANGE

par Erotica51


Intimidée, elle s'était avancée, prenant place, en face de moi. Elle n'osait me parler, préférant sans doute, que je l'interroge. Je l'avais aidée, d'un sourire, à me dire la raison pour laquelle elle avait sollicité ce rendez vous. Elle voulait travailler.

Après quelques questions précises, je la laissais s'exprimer. Son père venait de décéder. Elle venait, quand à elle, de subir un long arrêt maladie. Elle avait été opérée d'un cancer du sein et un autre de la hanche.

Elle venait d'avoir 20 ans et répondait, calmement, à chacune de mes questions, sans se plaindre, d'une voix douce et feutrée. Quelque chose m'attirait vers elle. Sans doute, son regard doux et inquiet, paraissant avoir traversé l'enfer. Sa bouche ressemblait à un beau fruit tendre prêt à croquer. Son front était auréolé de boucles brunes, savamment présentées. L'homme qu'elle aimait venait de l'abandonner.

Elle était belle comme un ange. Aussi jolie, douce et déjà si résignée face aux épreuves qu'elle venait de traverser. Il irradiait, sur son visage, une aura extraordinaire de bonté. Elle avait, depuis un regard différent sur la Vie comme l'apprentissage de la patience, face à la maladie, l'acception aussi de ce mot terrible : cancer, qui avait fait fuir ses amis. Elle connaissait depuis, une résurrection, sachant que cette épée de Damoclès serait, suspendue, au dessus de sa tête, durant les cinq années, durant lesquelles, elle serait suivie. Elle connaissait le silence face à l'absence de ses amis que la maladie avait fait fuir.

Son visage semblait touché par la Grâce. Elle ressemblait à un ange en me souriant, comprenant que j'allais l'aider. Emue, j'avais la gorge serrée devant son courage de vouloir travailler. Elle aurait pu profiter, de sa pension d'adulte handicapée : non, elle refusait d'être à la charge de notre société. Elle ne voulait qu'une chose qui lui paraissait importante : travailler !

Sans m'expliquer pourquoi, j'avais, soudain, envie de pleurer, devant le courage de cet ange. A l'heure où tant de gens possèdent la chance d'être en bonne santé, beaucoup refusent de travailler où de se déplacer, quand ils sont convoqués. Ma décision fut prise, rapidement : Je savais que j'allais l'aider, la suivre, personnellement, l'épauler et faire avancer son dossier jusqu'à ce qu'elle soit embauchée.

Elle aurait pu rester chez elle, tranquillement. Aujourd'hui, un ange est venu me trouver cherchant à travailler. Combien de personnes méritent notre respect, par cette abnégation d'être à la charge de la société ? Elle avait l'air d'un ange, ai-je pensé, en la regardant s'en aller. Un ange prête à se lancer dans le combat de la Vie, pour se changer les idées, pour retrouver d'autres amitiés et tenter d'oublier ce cauchemar qu'elle vient de traverser.

Un ange tente d'oublier ce père qui, sur la pointe des pieds, s'en est allé, la maladie venant, soudain, de le foudroyer et de la laisser. Elle doit tenter aussi d'oublier ce garçon qui vient de l'abandonner au moment ou elle aurait eu besoin de poser sa tête sur son épaule et enfin pleurer.

Ce jour là, un ange est venu me trouver, me laissant, à mon tour, bouleversée.

OOOOOOOOOOOOOOOOOOOO


DECOUVREZ LES BALLADES DE MARIE51EN FRANCE



SAVOUREZLES HISTOIRES EROTIQUES d'EROTICA51



VOUS AIMEREZ LES POESIES DE REVE51 ET DE SES AMIS



Visitez LE JOURNAL SECRET d'EROTICA51




Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2017 - Tous Droits Réservés