VOYAGE A PARIS

par AIMEC


Voilà un mois que je prépare ce voyage.
Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale française pour ce jour.
Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insisté auprès de celui que je préfère, peur de notre rencontre, de briser notre plaisir pris en dial, je lui ai juste fais l'allusion de ma visite.
Pour commencer, arrivée à Paris, se rendre à l'hôtel, s'apprêter pour visiter un peu les lieux et ensuite, me rendre jusqu'au lieu de rencontre. Comment se passera ce week-end???
Le train démarre, je suis seule dans mon compartiment et je ferme les yeux,
je ne peux m'empêcher de penser à Julien,
à nos mots, qui me font, à nouveau, frissonner.
Je pense aussi à mes autres amis et amies pour me détendre
et me met à lire "les liaisons dangereuses"
Le trajet défile et j'arrive, ma gare est annoncée,
j'ai le coeur qui s'emballe un peu, je vais vivre une nouvelle aventure.
Dans la gare, soudain, j'entends un message. Aimec dois se présenter à la cafétéria de la gare.
Qui peu bien m'attendre, le rendez-vous est pour le soir.


Caché derrière un journal qu'il tenait à l'envers, un homme me regarde,
son regard me pénètre, me déshabille, on dirait qu'il veut lire en moi,
je m'approche, c'est lui, Julien qui se lève et me salue.
On s'embrasse à la Française 4 fois mais ses lèvres s'approchent, effrontément, des miennes.
Il m'offre une boisson et me demande ce que je vais faire.
Je lui dis que j'aimerais aller à l'hôtel me changer et me rafraîchir.
Avec son charme fou, il se propose de m'accompagnée car il s'est libéré pour le reste de la journée.
J'accepte avec un léger tremblement dans la voix car lui présent,
son charme opérant, j'ai du mal à garder mes idées claires.
A l'hotel, je l'invite à monter et m'attendre le temps que je prenne une douche,
Je le sens, son regard me suit, j'ai une envie folle de me jeter dans ses bras,
mais cela se fait-il, je me dirige sous la douche.
Je cherche, l'essuie, et une main, viens me le tendre,
là, il me couvre et m'essuie le dos, ses mains s'aventurent sur mes seins
Il m'embrasse dans le cou je me tourne vers lui, et lui lance un regard approbateur.

Ses lèvres se posent sur les miennes dans un tendre baiser qui me secoue,
Il est obligé de me soutenir et m'emporte sur le lit.
Il me regarde en silence, me caresse le cou,
laisse glisser ses mains sur ma poitrine qu'il se met à embrasser.


Il aspire goulûment mon sein droit, ensuite le gauche que les pointes se sont durcies, en peu de temps,
je commence à haleter, sa main vient de se poser sur mon sexe,
il caresse le pourtour, un doigt qui caresse mon clitoris qui durcit.

Il descend son visage vers mon sexe en chaleur,
il fait de petits baisers et soudain sa langue vient frôler
mon clitoris, il le suce, l'aspire, joue si bien de sa langue que mon corps se met à trembler,
ses mains se sont glissées sous mes fesses,
un doigt cherche l'entrée de mon anus,
il le masse, le détend et y entre un second
Je n'arrive plus à me contrôler
Mon corps tressaute sur le lit,
Je ne sais que lui caresser le dos car il me couvre de sont corps
Je sens la jouissance montée,
Oui, encore, aspire-moi,
Pénètre moi,
Prends moi,
Je suis déchaînée,
Prête à exploser du bonheur qu'il m'offre.
Je lui baisse son pantalon et sens son sexe dur et si doux,
Je le caresse, lui caresse ses deux trésors accrochés,
Mais, je n'y tiens plus, je veux le sentir en moi,
Il me relève les jambes et me pénètre en douceur
Des longs va et viens provoquent une douce chaleur qui monte à travers mon corps,
Les mouvements s'accélèrent,
Je n'en peux plus
Ses mains se sont agrippées à mes fesses pour me prendre plus en profondeur.

Je le sens dans mon corps, je reçois ses assauts en extase,


Ma jouissance éclate en moi, hors de moi, au plus profond de moi.
Je me sens saoulée de bien être,
Il s'est mis à coté de moi et je pose ma tête sur son corps


J'embrasse tendrement son sexe qui vient de m'apporter
Une jouissance totale.
Nous restons comme ça, sans bouger,
Le temps que nos corps se calment,
Nous n'avons pas envie de bouger, mais notre estomac nous prévient qu'il faut bouger.
On s'embrasse à nouveau avec une passion qui me fait chavirer le coeur et on s'habille.


Pas un mot, nos regards en disent assez.
Ses yeux brillent de mille feux, il me prend par la main et m'entraîne vers l'ascenseur.
Mon aventure vient de commencer
...



OOOOOOOOOOOOOO


Découvrez Les Jolies Ballades en France  de Marie51



Visitez Le Journal Secret  d'EROTICA51




Retour vers Histoires érotiques d'Amis


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2018 - Tous Droits Réservés