MA SOIREE DE VENDREDI

par Myosotis


Agréablement détendue dans mon bain parfumé, j'imagine la soirée qui s'annonce. Ce n'est pas la première fois que je vais vivre ces instants si intenses et pourtant, l'excitation de l'attente est toujours aussi > grisante . Après m'être séchée, je m'épile soigneusement pour être plus douce que jamais. Aujourd'hui, je leur réserve une petite surprise. Sachant leur désir de me voir un jour ainsi offerte, je me suis rasée intégralement le sexe. Tout en caressant ce mont de vénus imberbe , je me sens plus nue que jamais et ne peux m'empêcher de sourire en imaginant leur réaction face à cette petite fantaisie.

Vite, il ne va pas tarder... J'enfile mon string et mon soutien-gorge assorti en dentelle blanche brodée ...de petites fleurs bleues....me voici devenue Myosotis... Un pantalon noir moulant , un petit pull de coton décoré aux manches ainsi qu'à la base d'un large bord ajouré et au joli décolleté, viennent parfaire ma tenue. Le temps de coiffer mes cheveux châtain mi-longs, de mettre mes bouclesd'oreille créoles, un trait d'eye-liner pour souligner mes grands yeux gris- bleus ainsi qu' une touche de parfum...je suis prête.

Au sortir de la salle de bain, S., mon mari, m'accueille d'un sourire complice, m'enlace et me murmure à l'oreille...tu es super bandante dans cette tenue. Hm.. je ne peux que constater la véracité de ses dires en palpant la bosse de son désir serrée dans son jean. Déjà, je lui tends mes lèvres lorsque le carillon de la porte d'entrée retentit, C. vient d'arriver.

Depuis quelques temps déjà, nous partageons notre intimité et la timidité des premiers échanges n'est plus que souvenirs.

A peine ai-je fini de déguster mon verre de vin blanc frais et sucré, que je décide de passer à l'action. S. et C. sont assis côte à côte sur le canapé et discutent informatique. Je m'assieds entre eux et commence à m'intéresser à leur virilité, j'entreprends de défaire ceintures et boutons pour découvrir ces deux sexes d'hommes fièrement dressés dont je connais chaque cm, chaque réaction. Maintenant, à genoux devant eux, je suce avidement mes deux complices, l'un avec force, l'autre plus délicatement, comme ils aiment, passant de l'un à l'autre avec autant de plaisir...me laissant guiderpar leurs soupirs.

C. m'ôte mon pull tandis que S. s'occupe du bas tout en se dévêtant aussi. Je suis heureuse de constater que ma petite surprise leur fait de l'effet et ils se plaisent à effleurer ma douceur enfantine retrouvée. Bientôt, nous sommes tous les trois nus et décidons de passer dans la chambre à coucher.

Commence alors un ballet sensuel, aux positions multiples, caresses, baisers, sensations décuplées. J'aspire goulûment un sexe gonflé pendant qu'une langue fouille mon intimité et que des mains caressent fermement ma poitrine. Des doigts me palpent, m' explorent, malaxent tantôt avec douceur , tantôt plus sauvagement et ces dards qui me frôlent , qui m'attirent, qui me narguent impudiquement. Je sens une douce moiteur envahir mon bas-ventre ainsi qu' une terrible envie d'être prise. Je tends ma croupe vers le sexe le plus proche faisant comprendre mon désir, et ne peux réprimer un cri lorsque qu'enfin, il s'introduit en moi et commence son délicieux vas et vient. Puis, un doigt caresseimpudemment mon anus avant de s'introduire facilement. Le phallus lubrifié de ma cyprine sort de mon chaud réceptacle pour venir se placer devant mon petit trou. L'excitation se joint à une légère appréhension, mais je sais que si douleur il y a , elle sera de courte durée.

Pourtant, c'est avec douceur que C. me pénètre et aussitôt le plaisir est intense, mes gémissements se font de plus en plus forts, les sensations qui m'envahissent sont indescriptibles. C'est alors que mon mari se glisse sous moi et vient frotter son sexe sur ma chatte en feu. Mon envie de me sentir remplie totalement n'a d'égal que la force du désir de mes partenaires. Sentant le volcan qui me dévore, et reconnaissant la supplique de mon regard, S. guide son pénis entre mes lèvres humides.....



Ainsi prise, de part en part, totalement comblée, je ne peux plus lutter et me laisse noyer dans les vagues intarissables d'un orgasme si puissant que tout mon être tremble tandis que des râles incontrôlables s'échappent de ma bouche. A chaque double coup de boutoir la vague reprend son élan...2 fois, 3 fois, 6 fois elle reviendra à la charge puissamment, longuement....pour que finalement, je demande grâce. Alors, allongée sur le dos, dans une ultime caresse aux sources de ces instants magiques, totalement soumise et reconnaissante, j'accueille dans ma bouche, sur mon visage et ma poitrine la jouissance quasi simultanée de mes deux amants.

Plus tard, après le départ de notre ami, blottie dans les bras de mon époux, je l'écoute me rassurer et m'affirme une fois de plus tout le plaisir que lui procure ces rendez-vous. Et devant mon expression dubitative, il ajoute : " si tu savais comme tu es belle quand le plaisir te submerge.... "

OOOOOOOOOOOOOOOOO


Découvrez Les Jolies Ballades en France  de Marie51



Visitez Le Journal Secret  d'EROTICA51




Retour vers Histoires érotiques d'Amis


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2017 - Tous Droits Réservés