TU ES BELLE

par Auguste


J'ai passé la main dans la ceinture de mon pantalon. Je t'ai massée à travers le tissu de mon slip. Tu es douce. Je sens bien ta forme. Je sens que tu t'allonges, que tu grossis. Il va falloir que je te fasse prendre l'air.

Je te prends en main. Que tu es chaude. Je baisse mon pantalon, mon slip et te regarde dans ma main. Tu as pris une belle taille. Tu es encore encapuchonnée, juste ton petit nez sort avec sa fossette de rose bordée. Je te relève un peu, je tire en arrière le capuchon de chair. Quelle belle couronne tu as! Bien ourlée! Un gland bien lisse, légèrement brun sur le haut.

Le soleil de l'été dernier a laissé des traces. Le méat est légèrement ouvert. Une perle translucide l'orne. J'y pose délicatement le doigt. Un fil le suit jusqu'à mes lèvres. Délicieusement salé.

De ma main, je fais un fourreau un peu ouvert. Je sens tes veines toutes gonflées. Elles sinuent sur toute la longueur. Je cache le gland dans son capuchon. Il est tout ridé! Je retire doucement en arrière.

Tu respires! Tu es contente! Tu te dresses, orgueilleuse! Je sens à ta base quelques poils raides. Va falloir tailler tout cela! Un petit coup de rasoir, un peu de crème et tu redeviendras toute douce. Les bons gros oeufs roulent dans leurs bourses.

Pendant ce temps, tu restes dressée. Orgueilleuse! Tu aurais envie d'être prise, d'être serrée, de pénétrer un endroit tout chaud, une grotte bien humide?

Et bien non! Ce matin, tu n'auras rien de tout cela! La dame qui joue avec toi est bien loin de toi...


OOOOO



Retour vers Histoires érotiques d'Amis


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2018 - Tous Droits Réservés