VIVE L'AUTO-STOP

par Valentine C.


Je ne pourrai jamais oublier ce jour. C'était le 22 juillet 2004, au moment de la fameuse canicule. IL faisait terriblement chaud, ce jour là, sur la route de Nancy...Hélène avait l'air maligne : 25 kms de vélo et pan ! Crevaison ! bien sûr, elle n'avait pas de rustines. De toutes façons, elle ne savait même pas réparer une chambre à air.

Pour elle, le plastique servait uniquement à fabriquer les capotes ! Sacré Hélène ! Elle aurait pu être blonde, comme disent ses copains, mais voilà, Hélène était black.... une magnifique noire avec des longues jambes, des fesses magnifiques et une jolie marguerite rasée...

Cet après midi elle est vêtue d'un mini cuissard bien moulant qui dessine son sexe et d'un joli t-shirt très échancré, le tout recouvert d'un survêtement des année 40 (!) pour ne pas se faire mal, à son minou, sur la selle !

Vingt minutes déjà qu'elle marchait comme une andouille sans que personne ne s'arrête... Alors, de rage, elle détacha ses longues tresses, enlèva son survêtement, le jetta au fossé, retroussa légèrement son short, en passant sur ses lèvres puis se dit en rigolant : <> !

- Criiiiiiiiiiiiiii ! Une énorme BMW 6.25 s'arrête dans un crissement de pneus 10 secondes plus tard ! La fenêtre s'abaissant, elle s'écrie, non sans ayant remarqué que le chauffeur était un beau quadragénaire :

-Vous allez à Metz ! Oui ! Vous allez rire : je m'étais dit que le premier qui s'arrête, je le suce ! C'est de l'humour, vous comprenez ? Ha ha ! C'était pour me détendre...

- Mais...mais... que faites vous ????? Ohohohohohoooo!!!!!!!

L'homme, promptement, a sorti son sexe magnifique de sa braguette. Très excité par la tenue d'Hélène, il venait de la prendre au mot dans sa déclaration en s'exhibant !

-Et çà, çà ne te donne pas envie de me sucer...

Heureuse d'avoir trouvé un chauffeur et un sexe mignon comme tout, Hélène sentit monter, en elle, une bouffée de désir...Elle s'introduisit prestement dans le véhicule et se pencha, sur le sexe de l'homme, non sans relever son t-shirt ! Puis elle sortit sa langue et lui lécha le bout du gland. Son sexe sentait bon ; Il sentait le mâle...

Elle l'avale tout entier et délicatement, elle lui caresse le pubis et descend le long de ses bijoux de famille... IL gémit et caresse ses seins durcis, il parvient à descendre le long de ses cuisses. Facilement, il introduit un doigt dans l'anus d'Hélène...

Elle se cambre aspire ce sexe tendu, elle va et vient, elle pompe, elle tourne sa langue autour du gland, le mordille, elle connaît les hommes.... elle sait qu'il va jouir ...

Il se raidit et soudain pousse un cri de joie... Une immense ondée de sperme envahit la bouche d'Hélène. C'est sucré. Hmmmmmm, c'est bon et sentant encore le doigt de l'homme dans son anus elle jouit très fort à son tour....

Il lui dit :

-Je vous dépose où à Metz ?

Soudain, elle lui demande :


- Cela ne vous dérange pas de mettre mon vélo dans votre coffre ?
- Non, non, rétorque-t-il, après ce que je viens de subir, vous pensez bien que vous pouvez tout me demander !

Moralité : Vélo crevé ; Pipe assurée !



OOOOO



Retour vers Histoires érotiques d'Amis


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2017 - Tous Droits Réservés