NUIT DE PLEINE LUNE

par Marc65


C'était un magnifique chalet dans lequel se tenaient endormis l'un contre l'autre une jeune femme et un homme, celui-ci était, un peu perturbé, dans son sommeil.

Des pensées. Des pensées lui venaient sans arrêt. Mélange de soupirs et d'images d'une femme enveloppée d'une robe longue légère et transparente. Elle n'était pas loin. Il y avait une forêt qui débouchait sur un lac entouré de montagnes. Il faisait clair et pourtant c'était la nuit. C'était la pleine lune, symbole chargé de mysticisme.

Cette femme ressemblait, étrangement, à la sienne. Elle était au bord du lac, maintenant, s'arrêtait et jetait un regard en arrière, vers son chalet, vers lui. C'est là qu'il habitait. Dormait-il? Il se retourna et ne vit personne à côté de lui. Intrigué, il se leva. Il était nu. Son corps était bien dessiné et son membre se gonfla, malgré lui. Qu'est-ce qui se passait?

Tout çà semblait irréel, mais il voulait aller jusqu'au bout et répondre à l'appel de cette femme. Quelques marches, quelques pas, il se retrouva vite les pieds dans l'eau à côté d'elle. C'était sa femme. Il voulait lui parler, mais elle anticipa et laissa tomber sa robe d'un geste de la main. Celle-ci se posa délicatement sur l'eau.

Qu'elle était belle. Son corps se reflétait, sur la surface et se mélangeait, aux scintillements de la lune, sur une eau clair et calme. Il ne pensait plus. Il était, c'est tout. Il était là, en parfaite symbiose avec la beauté de la nature. Il en ressentait toute l'énergie, toute la puissance. C'est comme-ci, elle était animée de sa propre volonté et les avait tous les deux réunis ici, pour une mission bien précise.

Il avait envie d'elle. Jamais, elle n'avait été aussi belle. Mais il voulait plus, cette fois. C'était ici et maintenant, par cette nuit magique, qu'il ressentait au plus profond de lui, l'envie de lui faire l'amour, comme jamais il ne l'avait fait auparavant. Tous ses sens étaient décuplés.

Il s'approcha et l'embrassa, tendrement. Il l'enserra et de ses mains caressa toutes les courbes de son corps. Il avait chaud. Sa peau était tellement douce.

Soudain, elle lui prit la main et le mena quelques pas en arrière, sur une herbe courte et humide. Elle s'allongea sur le dos. Ses yeux étaient toujours rivés sur l'homme qu'elle aimait. Ses jambes écartées laissaient découvrir son sexe imberbe.

"Viens" lui dit-elle, d'un souffle, déjà, haletant.

Soudain, il se retrouva, en elle. Il le sut car il entendit le râle de sa femme et sentit des mains lui presser les fesses, comme-ci elle voulait qu'il rentre plus en elle, avoir plus de lui.

Ses coups de hanches s'accélèrent aux rythmes des râles et des cris de plaisir de celle qui lui donnerait un fils et le corps de celle-ci commença, à se cambrer, de plus en plus fort. Son ventre, son sexe, sa tête, tout vacillait. Tant de chaleur en elle.

Il sentait que ça montait aussi, en lui; ce liquide tant recherché, s'acheminait. C'était comme une vague qui devenait de plus en plus grosse ; elle le submergea.

Plus rien n'avait plus d'importance autour d'eux. Ils étaient comme hypnotisés, leurs corps ne leur répondaient plus, ils étaient obnubilés par un seul but.

Soudain, il se cambra. Sa bouche s'ouvrit, grande ouverte, pour laisser passer un cri qui se perdit dans la forêt. Ses bras se tendirent et ses mains se crispèrent. Ses doigts s'enfoncèrent dans le sol terreux.

Sa femme, sentant son homme jouir en elle, reçut, avec gratitude, son liquide chaud dans son ventre et sentit tout son corps céder à cette lave longtemps contenue. Elle hurla sa jouissance, prenant à témoin le ciel et la terre, les arbres et les montagnes, tous les êtres vivants, réunis, en cet instant de plénitude.

Les deux corps ruisselants reprirent leurs souffles, collés, tendrement, l'un à l'autre, les yeux fermés, leur visage embellis par ce moment de grâce.

Ils s'endormirent. Ils n'avaient rien à craindre du froid. C'était une nuit d'été. Et la chaleur était au rendez-vous...L'amour aussi.



Retour vers Histoires érotiques d'Amis


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2018 - Tous Droits Réservés