METAPHORES OCEANIQUES

par Thierry



Rêver, toucher, sentir, désirer ton corps aux flots ondulants encore vierge de mes fantasmes.

Embrasser ces formes salées et humides de mes lèvres. M'étreindre dans l'enclave anéantie de ta peau pour accompagner les vagues soumises au vent des tempêtes charnelles.

Parcourir de mes mains sulfureuses, la courbe de tes seins que la rondeur offerte, dans un Eden océanique, ne peut contenir mon envie de te dire le désir, dans lequel, je me noie.

Ton ventre contracté par le souffle de ma respiration, devine que la descente inévitable, vers les ombres légères, d'une entrecuisse que le supplice de l'attente ne peut empêcher de contenir en émotions.

Je pars vers ces profondeurs ; mes lèvres contre tes lèvres et ma langue vallonnée dans les replis de ton précipice, t'emportent vers de voluptueuses agitations qui envahissent la douceur marine d'un matin encore innocent, d'une lumière jaune opaque.

Je ne peux éviter de calmer et narguer ce bonheur qui se lit, sur ton visage, pour t'entendre me supplier de ne pas t'abandonner avant ce départ qu'il me plaira de contempler.

Prends ce plaisir que je t'offre et, que nul ne pourra te reprendre, ondule telle une vague vers les rives jubilatoires.

Et au moment le plus propice, alors que le chant des baleines honorera ce nouveau jour, je t'écouterai jouir et ainsi te délivrant, ton extase fera de moi, un conquérant.



Retour vers Histoires érotiques d'Amis


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2018 - Tous Droits Réservés