NATURISME

par MARCUS


Le lendemain , le programme ne s’est pas déroulé comme prévu….. hélas ! C’est que notre copine …. qui était un peu libérée, vous l’avez compris…… ne voulait donc pas s’arrêter à des habitudes, ni à des routines de couples habituels…..même si le couple était très récent . Je l’ai donc vu disparaître avec mon ami….. pour un tour de canoë dont je connaissais la suite, que je vous laisse imaginer .

Mais un soir, nous sommes partis à trois couples….. pas vraiment définis, pour une courte promenade nocturne prés de l’eau par une chaleur d’été, sans un souffle d’air …. Ce qui ajoutait au charme du moment . Nous étions nus… comme d’habitude , et les corps bronzés de nos trois charmantes copines dans la pénombre étaient encore plus désirables qu’en plein jour …. l’ambiance était plus à la sensualité . Aucune jalousie ne pointait à l’horizon, nous étions tous libres comme l’air . Ce qui s’était passé ces derniers jours nous avait tous mis bien au courant des coutumes du lieu ….. pas de malaise .

Les chauve-souris virevoltaient très prés de nous faisant crier de surprises et de peurs nos copines toutes excitées . Arrivées prés de l’eau , Muriel, une belle blonde bien en chair mais sans plus, me surpris en m’enlaçant de ses bras se plaquant à moi par l’arrière …… - « Protége moi Marco ! j’ai peur de ces bêtes ! » .

- « Serres toi fort contre moi ! Je les surveille ! » ….. dis je en sentant ses seins au contacte de mon dos .

Les deux autres filles imitent Muriel et attrapent les deux autres garçons par derrière en criant, moitié par plaisir et moitié par excitation du moment . Je tourne mon regard vers la copine de la veille, Liliane, ( celle de la caverne) et je vois qu’elle attendais mon coup d’œil , me fixant à présent . Mais, demoiselle Muriel m’a agrippée et commence a caresser mon torse et mes abdos avec une insistance qui en dit long sur ses intentions…. Je marque mon approbation en caressant ses cuisses à portées de mes mains . Le souvenir de la caverne m’a un peu mis le feu ….. et j’aimerais bien voir Liliane dans mon champ de vision, ….. je me déplace mine de rien face au couple en question, m’offrant le spectacle des mains de ma sirène sur le corps de mon ami Hubert …… cela va être chaud…. je le sens ! . Les filles, soudainement complices se donnent le mot : « Laissez vous faire les hommes ! on s’occupe de tous ! » Affirment elles presque en coeur .

Nos regard de mecs se croisent….. sans dire un mot nous échangeons des impressions de plaisirs partagés…. Nous sommes maintenant faces à faces en triangle et le coté sombre de la nuit qui s’épaissie nous voile un peu les uns aux autres . Les mains de Muriel se font insistantes …. Deux doigts venant effleurer la pointe de mes tétons me provoquant des frissons d’aise …. Et je sens mon sex qui commence à réagir à tant de douceur ….il s’allonge doucement .

D’un mouvement lascif ses doigts viennent balayer mes poils pubiens en insistant juste à la base de ma verge maintenant redressée….. pendant que Liliane, que je surveille attentif, a déjà empoignée la bite bien raide de Hubert que je vois aux anges . Les lèvres chaudes de ma copine du soir parcourent mes épaules et mon cou….. son souffle me transmet son envie , et je me force de ne rien faire en lui laissant l’initiative . Le charme de l’échange des rôles est très excitant , ajoutant encore de l’érotisme à l’instant . Sa main volage palpe le contour de mes testicules en effleurements, puis serre doucement celles-ci détaillant l’une après l’autre ces organes sensibles . Mon regard se porte sur mes deux amis qui savourent les caresses ciblées de nos deux expertes, le va et vient très lent des mains féminines exacerbent l’envie de monter en plaisir .

Je glisse une main sur mes fesses trouvant l’entre jambe de Muriel qui instinctivement ouvre les cuisses facilitant ma recherche de chaires humides. Elle se frotte contre moi maintenant , accompagnant le mouvement de ma main, et d’un doigt je coulisse sur sa fente ouverte glissant au passage sur son clitoris offert .

Sa main parcoure toute ma verge….. faisant coulisser la peau, en décalottant à chaque fois ce gland hyper sensible . Les souffles et nos petits cris étouffés dans la nuit ajoutent une note superbe à l’ambiance torride . Muriel me glisse à l’oreille des trucs un peu hard …… elle est folle de sex . Mes jambes fléchissent un peu sous l’orgasme montant …. J’arrête mon souffle….. et souille le sable de quelques jets de sperme dans un plaisir sans nom . Me retournant, j’enfonce mon doigt au plus profond dans l’intimité de ma partenaire qui agite le bassin comme pour engloutir cette assaillant ….. un cri aigu déchire le calme de la nuit…..la jouissance de Muriel n’était pas discrète……, faisant rire les autres maintenant rassasiés . Nous commentons sans nous étendre le plaisir partagé dans ce cadre d’exception, et continuons au ralenti cette ballade nocturne .

Liliane vient prés de moi, et dans un geste qui me surprend, attrape mon sex détendu, plante son regard dans le mien, et me dit doucement : « Toi ! tu ne perd rien pour attendre !….. mon grand ! » . Des folles de sex….je vous dis ! ….. je pense rester une semaine de plus…… finalement ! .


OOOOOO


Découvrez Les Jolies Ballades en Francede Marie51



LES PLUS BEAUX POEMES DE REVE51 ET SES AMIS d'EROTICA51




Retour vers Histoires érotiques d'Amis


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2017 - Tous Droits Réservés