LA LIONNE

par NALAR



<<<>>>>
une fenêtre vient de s’ouvrir sur mon écran.

La Lionne @ffamée> salut beau gosse ! Me dis pas que tu bosses….

Ca y est. Elle est arrivée.
Cela fait une semaine que je drague « la Lionne » sur le chat.
Un sacré numéro cette fille. Un parlé cru, des prises de rires, bref une sacré nenette !

Joe la tendresse> faut bien que je bosse…. Et Ma chef a une réunion cet après midi…. Et qui c’est qu’elle est venu faire CHxxR pour préparer la présentation…
La Lionne @ffamée> Tu peux pas alors ??
Joe la tendresse> Je t’en prie si tu veux vérifier
La Lionne @ffamée> Je demande que cela… c’est toi qui reste distant !!!! Tu as peur des filles toi ?
Joe la tendresse> quand je te tiendrai je te ferai regretter ces mots…
Joe la tendresse> Tu as le temps ce matin ?
La Lionne @ffamée> Assez… j’ai dégagé mon pensum … j’aimerai bien discuter de la chaleurs des mots, du désir qui va naître dans tes yeux et dans ton caleçon
Joe la tendresse> surtout dans le Klaxon.
La Lionne @ffamée> Chutt pas si fort… y a du monde à coté de toi ?
Joe la tendresse> lol…. Un peu tu sais bien que je suis en open space ?
La Lionne @ffamée> tu es open ??? voila qui devient bigrement intéressant.
Joe la tendresse> et toi ??? Tu es seule ?
La Lionne @ffamée> hummmm présentement seule dans un grand bureau
Joe la tendresse> et ?
La Lionne @ffamée>ça laisse des possibilités pour…se caresser
Joe la tendresse> tu me fais marcher.
La Lionne @ffamée> non, de t’imaginer cherchant à travailler et planquant ta trique sous ton bureau…J’en ai l’eau qui coule.

Joe la tendresse> lol… tu as remonté ta jupe pour pas la tacher ??
La Lionne @ffamée> c pantalon aujourd’hui…
Joe la tendresse> dommage… alors la petite culotte va être trempée ???
La Lionne @ffamée> si tu t’y prends bien, oui.
Joe la tendresse> compte sur moi pour te prendre …Et te reprendre….
La Lionne @ffamée> que des mots !
Joe la tendresse> je t’imagine la main dans le sac…
La Lionne @ffamée> !
Joe la tendresse> je rentrerai dans ton bureau et découvrirai une lionne affamée
Sans un mot je te courberai sur ton bureau, la tête dans ton écran
La , je vérifierai cette damnée culotte trempée…
Je parcourrai ton corps de mes mains chaudes.
Je peloterai ton cul de fauve
Je m’attarderai sur ces rondeurs…. que tu me vantes tant…
La Lionne @ffamée> faudrait que tu puisses…
Joe la tendresse> je glisserai ce pantalon sur tes pieds pour découvrir la blancheur de ton CUL !!!! mis en valeur par un string couleur foncé ???
Au fait il est comment aujourd’hui ?
La Lionne @ffamée> noir pourquoi ?
Joe la tendresse> hummm…. Noir sur blanc
Ca fait un cul de rêve…
Imagine le tableau….
Je te plierai encore un peu pour admirer ton sexe se dessiné sous le tissu mouillé
La Lionne @ffamée> la c’est le cas…
Joe la tendresse> je prendrai ce cul a pleine main pour le plier a ma volonté…
Je goûterai à ta source pour te donner envie
Pour que ton cul m’appelle !!!
La Lionne @ffamée> la il t’appelle c’est sur !!
Joe la tendresse> je déchirerai la ficelle… afin d’avoir une vue sur le saint des saints…. Un cul de lionne affamée…

La Lionne @ffamée>oui !!
Joe la tendresse> je te boufferai le cul ma Lionne…
Je lécherai ce petit antre
J’aimerai le voir vibrer a chaque passage de ma langue….
J’aimerai le voir palpiter comme si tu me demandais d’y aller …
D’y aller comme un Lion !!!
La Lionne @ffamée> tu n’es qu’un parleur…
Joe la tendresse> je te prendrais avec tendresse ce saint ….que je désire tant avoir
La Lionne @ffamée> j’en ai envie tu sais
Joe la tendresse> elle est trempée la ???
La Lionne @ffamée> oui.. tu veux l’avoir ???

Joe la tendresse> oui, mais t’es pas cap….
La Lionne @ffamée> lol tu vas te faire avoir beau gosse !!
Joe la tendresse> lol
La Lionne @ffamée> je vais te la donner… lol
Joe la tendresse> Chiche… si tu me la donnes… c’est que tu m’offres ton Cul
La Lionne @ffamée> il n’attend que toi….
Joe la tendresse> si je pouvais….
La Lionne @ffamée> Ah non !!!!! tu vas pas te défiler après avoir fait monter la sauce !!!!
Tu me fais cela…. Je te black list à vie!!!
Joe la tendresse>

Un temps de silence….
Et un pop plus tard


La Lionne @ffamée> tu manges ou ce midi ? ça te dis si je t’invite au resto ???
Joe la tendresse> hummmm y de la lionne à manger ???
La Lionne @ffamée> devines… à 12h00 aux « Pâtes Fraiches » ???
Joe la tendresse> ok, ne viens pas les mains vides….
La Lionne @ffamée> MDR…. Et toi les bourses pleines
Joe la tendresse> @+++ ma LIONNE @ff@mée !!!


A suivre ?



Il me reste juste trois quart d’heure pour boucler la présentation demandée par Sylviane.
Je m’y attelle avec énergie et compétence aussi…
Quand elle passe pour discuter de l’avancement elle est visiblement satisfaite.
Juste quelques truc à retoucher et pour 14h30, elle aura sa présentation au top…
C’est que nous sommes tous intéressés aux résultats
Sylviane comme toujours trouve le mot juste pour me remercier.
C'est un plaisir de travailler avec elle, pour elle.

Un coup d’œil à ma montre…. Il faut que j’active si je ne veux pas faire attendre ma Lionne.
Vu le contexte ce matin je m’attends à une feria du diable.

Ca va, elle a choisi un resto pas trop loin.
C’est en genre fast- food mais à base de pâtes… j’y suis allé déjà une fois… c’est surtout bien car il fait un peu cyber café…et il n’y a pas la foule…
Quoi que j’aime la foule quand elle est jolie …

Je marche encore quelques mètres et me voila devant l’entrée.
Mon cœur se met à battre un peu plus vite.
C’est toujours comment cela les premiers instants.
Que va-t-il se passer aujourd’hui ?
Sera-t-elle attirée par l’inconnu qui sommeille en moi ?
Va-t-on réaliser quelque chose d’unique ???


Je rentre….
Oups y a la queue…
Pas prévu cela !!

Une main me touche…
- Salut beau gosse… t’es en retard !!! Viens en haut c’est plus tranquille, j’ai déjà pris pour toi..
- Avec toi, je monte de suite
Un œil coquin se retourne, son sourire me fait fondre….
Elle est sublime.
Une superbe lionne…. Brune, De noir vêtue.
Elle est très classe. Un pantalon lycra met son corps en valeur… et elle le sait puisqu’elle trémousse son cul en montant l’escalier devant moi.
Une incitation au viol là !!!
Son body à col roulé épouse une poitrine que l’on devine sous la maille.
Un corps de rêve…

Dans un coin du resto, je vois les plateaux et son pc connecté…
Elle avait prévu large… bossait-elle ? Était elle en chat avec quelqu’un d’autre ??
Un sentiment de jalousie ?? Oui, la peur aussi de jouer avec le feu.

Un grand silence…..
Deux êtres qui se regarde, qui s’apprécie ?
Le jeu peut commencer.
La Chasse est ouverte…


Je savoure l’instant.
J’aime voir ses lèvres en mouvement, ses yeux pétillant de malice me dévorer d’avance.
Mais n’allons pas trop vite.
Cherchons à contenir l’envie qui remplit mon pantalon.

C’est elle qui se décide.

- alors ce matin tu avais l’air plus en verve….
- Tu m’intimides !
- Là, je te crois pas
- Si ! si!
- Tu n’étais pas intimidé quand tu parlais de triturer mon cul….
- Mais tu n’étais pas la, en face de moi!
- Je ne te plais pas ?
- Je n’ai pas dit cela !!! tu es craquante à souhait, je m’étonne même que tu sois avec moi ??!!
- Hummm il me semblait que je pouvais tomber sur un bon coup. Est-ce le cas ?
- Je ne demande qu’à te le prouver.
- Que des mots… paroles, paroles…
- Et puis…. Il me semble que tu m’avais promis un petit morceau de tissu…
- CELUI LA ???? dit-elle en me mettant devant moi ce qui visiblement était un joli mini string noir…
- .
- Allez, regarde…
- Mdr
- Il est du jour !!!! tout frais ! je l’ai enlevé juste avant que tu arrives
- Je me disais aussi que ton cul frétillait bien dans l’escalier !
- Alors ??
- Hummm j’aime ton odeur…
- Elle est trempée comme si tu l’avais passé au robinet…
- (Ses yeux attendent que je fasse quelque chose.. )
- dessert intéressant… et ma langue passe en douceur sur ce qui est maintenant un objet de fantasme… je m’imprègne de son odeur, de son plaisir.
- SMACK
La voila qui vient de coller ses lèvres sur les miennes... nous partageons ce baiser…
Je pers le souffle, je perds toute notion de vie, de temps de l’instant…
Elle est l’instant, le souffle de vie qui coule en moi.
Ses mains me serrent contre elle..
Je , Je…la veux, là, sur le champ !!!
Je veux ce corps ici, maintenant.

Je sais que c’est partagé.
Je la prends par la main,
Devale l’escalier et nous nous engouffrons derrière la grande porte bleue
<>

Un instant de bonheur, l’un en face de l’autre…
Je pose mes mains sur son visage…
l’approche de moi
nos lèvres se soudent…
Nos corps communient par notre souffle,

Mes mains s’affairent et retire ce noir futile qui couvre ma LIONNE…
Mes mains touchent enfin la peau douce de ses courbes…
remontent sous le pull pour apprécier la fermeté et l’excitation qui la submerge
Son corps frémit!

Une petite voix tremblante me murmure….
« Prends-moi… vite !!!! »

Je la penche doucement
Qu’elle vision….
Le CUL dont j’ai toujours rêvé est là, devant moi…
Le CUL parfait !
Blancheur infinie attendant la brûlure du mâle.
Je caresse, je frôle l’épiderme….
Je descends vers la fournaise des plaisirs, j’y trouve une fontaine…

Le désir monte en moi encore un peu plus.
Mes doigts explorent la contrée sauvage afin de trouve son repère.
Ma langue s’approche du petit plissé.
Il est la, me tentant bigrement.
Il est là, m’attendant

Je prends dans mes doigts le bourgeon, sésame secret du paradis dur sur terre…
Je voudrais la faire crier …
Lui faire hurler son plaisir..

<< MAIS TU VAS ME LA METTRE OUI !!!!!!!!!>>

Ha puisque que c’est comme cela tu vas voir !
Tu me vexes là… moi qui voulais t’accorder de la douceur…
Tu seras pourfendue
Tu seras…

Je place mon épée sur la cible.
Je m’accroche à ses hanches et pousse vers le ciel….
La pression est immense mais le sort est irréversible.
Brusquement je me retrouve collé contre elle, en elle.

Pris de folie, j’entame un mouvement puissant, rapide.
Je ne sais le plaisir de qui je recherche. Le sien ? Le mien ?
N’est-ce pas tout simplement le plaisir de pourfendre… de dominer la femelle.
La lionne qui faisait la fière n’est plus maintenant qu’un trou que je pilonne.
Je pousse,
Je claque mon corps contre ses fesses si souples.
Je sens à chaque mouvement son corps se défendre, se contracter.

Elle se retient sur la barre métallique et participe maintenant au mouvement.
Je sens qu’elle cherche à ce que j’aille encore plus loin…
Elle s’écarte elle-même ses fesses pour m’offrir une vision extrême et me permettre de rentrer encore plus, en elle.
Elle est exquise…
Je vais jouir…
Elle me comprime trop
Je ne peux plus tenir.
Elle me broie le sexe….
Un mouvement encore… tenir pour elle.
Là, je l’ai sentie elle aussi est au bout.
La sueur perle sur elle…
Un mouvement encore…. Et je m’écroule sur elle.
Je sens chaque pulsation de mon sexe…
Nos cœurs battent la mesure d’une chanson que nous connaissons tous…
La chanson de l’amour.

Elle se dégage doucement.
M’embrasse longuement… les yeux fermés pour savourer encore et encore.

J’ai compris.
Je m’éclipse….

-* -* -* -* -* -* -* -*

Dur retour au boulot…
La queue en portefeuille..
La tête dans un septième ciel…. Je peaufine la putain de présentation.

14h15… Sylvianne passe récupérer ce qui aura occupé une partie de mes pensées…


14h25… le téléphone sonne.
C’est Elle.
Enfin.
« Ça va beau gosse ???
Qu’est-ce que tu m’as mis, tout à l’heure, mon salaud !!!!....
Je vais m’en souvenir. »
Plutôt qu’avoir l’air con je ne dis rien… je savoure son plaisir.
Simplement

- dis, pourrais-tu t’arrêter, en allant chercher les enfants ? Il y a plus rien dans le frigo et l'on à rien à manger pour ce soir. Je devais aller en course ce midi….
- Pas de problème. Bonne réunion, mon Amour…. Je t’AIME !

Nalar le 13 mars 2006



Retour vers Histoires érotiques d'Amis


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2017 - Tous Droits Réservés