LA VENGEANCE

par Aimec


Tu es couché sur moi et tes mains glissent sur ma peau,
tu me chatouilles, un peu; J'essaye de me débattre mais tu es plus fort que moi, j'abandonne.


Assis à califourchon, au-dessus de moi, tu me maintiens les poignets et m'embrasse le visage, la bouche, le cou et les seins.
Je sens ton sexe s'appuyer sur ma chatte.
Tu me lâches les mains pour m'attraper les jambes que tu relève au niveau de tes épaules.


Ton visage se colle à mon sexe et ta langue vient me fouiller.
Je me débats à nouveau et ta langue s'enfonce plus loin,
Mon ventre vibre de ses caresses.
Je suis impuissante et dans ma position je ne peux que savourer la délicatesse de ta langue experte qui descend vers mon anus.
Une chaleur intense monte en moi, d'une main solide tu me maintiens en position et de l'autre tu effleures mes fesses.
Tu me souris et me dis que l'heure de la vengeance à sonner.


Tu m'enfonces, ton doigt, dans l'anus.
Surprise, j'essaie de m'enfuir mais tu me parles, gentiment et me rassure
Un deuxième doigt vient se joindre au premier, mon corps se détend, mais la chaleur augmente, tes caresses internes s'intensifient.
Je ferme les yeux, et sert mes mains autour de tes jambes.
Tu poses tes deux mains sur mes fesses et introduit lentement ton sexe durci à l'extrême dans mon anus.
Centimètre par centimètre je ressens un plaisir intense,
Tu me caresses mon petit sexe gonflé à bloc et tu intensifies tes vas et viens.
La tension est à l'extrême,
Je sens que je vais partir, je te le crie; mes ongles se sont enfoncés dans tes cuisses.


Nous rejoignons notre septième ciel.


J'avais envie de cette pénétration, j'en avais peur mais tu as pu me rassurer, Tu m'as fait découvrir une autre jouissance.
Nos corps l'ont vécu à l'unisson.
Tu me serres très fort dans tes bras car tu sais que l'on va devoir se quitter, pour combien de temps, je ne le sais, se reverrat-on?
Nous nous sommes offert un week-end de passion,
mes larmes coulent doucement, tu me caresses le visage et me dis :


"Tu n'es plus un rêve, mon Amour, et quoiqu'il arrive, je ne t'oublierai jamais"



Retour vers Histoires érotiques d'Amis


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2017 - Tous Droits Réservés