AU CINEMA J'AI....

par Willy_d93@yahoo.fr


Il n'y avait pas beaucoup de monde dans la salle, c'était par une belle journée de printemps. Un film que je voulais voir avec elle depuis quelques temps déjà... J'avais des idées derrière la tête, à mon initiative nous nous installâmes, Hélène et moi, dans le fond de la salle. Un quart d'heure après le début du film, j'étais déjà collé contre ma chérie. Je plongeais mon nez dans ses cheveux pour sentir l'odeur exquise de ses cheveux. Je passais ma main sur ses cuisses, ce jour là elle portait une jupe légère qui s’achevait au niveau de ses genoux. Je ne pouvais m'empêcher de la relever légèrement pour caresser sa peau directement.

Je continuai à promener mon nez dans ses cheveux tout en lui faisant de petits bisous dans le cou. Le désir montait en nous, je me fis plus entreprenant, ma main remontais sous sa jupe, entre ses jambes, le bout de mes doigts frôlait sa culotte, je pouvais sentir que cela se re- chauffait... Elle était un peu sur la réserve c'était la première fois que nous nous adonnions à ce genre d'activité en lieu public...

Les voix des personnages n'étaient plus que de lointains chuchotements pour moi: j'étais très excité. Je continuai à la stimuler jusqu'à ce qu'elle finisse par écarter les jambes de manière franche. Je remontais alors doucement ma main entre ses cuisses en les caressant avec mes doigts. J'atteignis sa culotte que je senti chaude et humide, c'était le moment d'entreprendre un massage de l'intimité de ma compagne. Mon index exerçait une légère pression sur son clitoris que je sentais dur à travers sa culotte, mon majeur stimulait ses lèvres. C'était mou, doux, chaud et humide. Plus je massais, plus sa culotte était humide, plus nos langues s'entrelaçaient.

Mon autre main s'occupait de sa poitrine. Nous devions rester discrets, la peur d'être surpris augmentait notre excitation. Je ne pus résister à l'envie de faire usage de ma langue, d'aller embrasser cet endroit qui me procurait tant de plaisir. Je descendis lentement vers son intimité, en veillant à ne pas faire de bruit.

Une fois que j'étais bien installé, je me commençais à mettre des coups de langue contre ses lèvres à travers sa culotte. Au liquide qui s'écoulait d'elle, s'ajoutait ma salive. Je massai son sexe avec ma langue. Je mettais ma langue à l'entrée de son vagin et je poussais plus fort pour faire pénétrer le tissu humide, en elle. Je sentais au mouvement de ses mains, autour de mon crâne, qu'elle appréciait beaucoup.

Je voulais aller plus loin ; j'écartaiS alors sa culotte, ma langue pouvait maintenant agir directement sur son clitoris et j'humidifiai mon index avant de l'introduire très délicatement dans son vagin, je repris le suçotement de son clitoris. J'alternais les moments ou j'exerçais une forte succion sur son clitoris, avec des moments où ma langue se faisait plus délicate et plus voyageuse...

Je sentais qu'Hélène était dans un autre monde... Mon majeur rejoignit mon index dans son vagin mouillé, je faisais de lents mouvements de va-et-vient. Il fallait que nous allions plus loin, je n'en pouvais plus. Je me rasseyais alors à coté d'elle, mes lèvres étaient pleines du liquide qui s'écoulait de son intimité.

Nous nous embrassâmes longuement, mes doigts continuaient à stimuler son vagin tandis qu'elle s'agrippait à moi. Une fois qu'elle atteignit l'orgasme, je lui proposais d'aller dans les toilettes et que je la rejoigne...



OOOOO




RETOUR



Retour vers Histoires érotiques d'Amis


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2017 - Tous Droits Réservés